discriminé et racketté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

discriminé et racketté

Message  alexandra le Ven 30 Oct 2009 - 15:08

TAXES
Prix du tabac : l'étrange avis de la Cour de justice européenne

Au nom de la libre concurrence, la Commission européenne s'élève contre le prix de vente minimum obligatoire des paquets de cigarettes. Toutefois, même si ce prix imposé venait à disparaître, le minimum de taxes imposées par l'Etat ne changerait rien au prix de vente final.

L'avocate générale de la Cour de justice européenne (CEJ) a estimé, jeudi 22 octobre, que la législation française sur les prix du tabac empêche la libre concurrence.
"En France, le tabac est soumis à la TVA comme tout produit commercialisé, ainsi qu'à des accises spécifiques [des taxes, NDLR], comme l'alcool", explique à nouvelobs.com le professeur Bertrand Dautzenberg, président de l'Office français de prévention du tabagisme et vice-président d'Alliance contre le tabac.
"Ces accises se divisent en deux : une première proportionnelle au prix de vente, une seconde fixe qui définit le minimum de taxes." Concrètement, cette dernière correspond aux taxes minimales perçues par l'Etat sur chaque paquet. Ainsi, même si un paquet est vendu moins de 4,80 euros, l'Etat ponctionne des taxes comme pour un paquet à 4,80 euros.

Aucun intérêt à interdire le prix minimum
D'autre part, la France impose un prix minimum de vente. En effet, "il est interdit de vendre un paquet sous la barre des 4,80 euros", explique un industriel du tabac à nouvelobs.com. C'est cette législation qu'épingle la Commission européenne. Cette réglementation "entrave la liberté de détermination des prix du fabricant et compromet la libre concurrence", estime Juliane Kokott, l'avocate générale de la CEJ.
Les industriels du tabac refusent pour l'instant de commenter "l'opinion du procureur et attendent le verdict final", prévu pour le premier trimestre 2010. Toutefois, ils estiment que même si l'Union européenne devait interdire le prix minimum, il resterait le minimum de taxes qui impose aux industriels un prix de vente similaire. "Au mieux, certaines cigarettes pourraient baisser de 5 centimes...", conclut un industriel.

(Boris Manenti - Nouvelobs.com)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20091022.OBS5462/prix_du_tabac__letrange_avis_de_la_cour_de_justice_euro.html

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: discriminé et racketté

Message  Invité le Ven 30 Oct 2009 - 15:59

alexandra a écrit:
TAXES
Prix du tabac : l'étrange avis de la Cour de justice européenne

Au nom de la libre concurrence, la Commission européenne s'élève contre le prix de vente minimum obligatoire des paquets de cigarettes. Toutefois, même si ce prix imposé venait à disparaître, le minimum de taxes imposées par l'Etat ne changerait rien au prix de vente final.

L'avocate générale de la Cour de justice européenne (CEJ) a estimé, jeudi 22 octobre, que la législation française sur les prix du tabac empêche la libre concurrence.
"En France, le tabac est soumis à la TVA comme tout produit commercialisé, ainsi qu'à des accises spécifiques [des taxes, NDLR], comme l'alcool", explique à nouvelobs.com le professeur Bertrand Dautzenberg, président de l'Office français de prévention du tabagisme et vice-président d'Alliance contre le tabac.
"Ces accises se divisent en deux : une première proportionnelle au prix de vente, une seconde fixe qui définit le minimum de taxes." Concrètement, cette dernière correspond aux taxes minimales perçues par l'Etat sur chaque paquet. Ainsi, même si un paquet est vendu moins de 4,80 euros, l'Etat ponctionne des taxes comme pour un paquet à 4,80 euros.

Aucun intérêt à interdire le prix minimum
D'autre part, la France impose un prix minimum de vente. En effet, "il est interdit de vendre un paquet sous la barre des 4,80 euros", explique un industriel du tabac à nouvelobs.com. C'est cette législation qu'épingle la Commission européenne. Cette réglementation "entrave la liberté de détermination des prix du fabricant et compromet la libre concurrence", estime Juliane Kokott, l'avocate générale de la CEJ.
Les industriels du tabac refusent pour l'instant de commenter "l'opinion du procureur et attendent le verdict final", prévu pour le premier trimestre 2010. Toutefois, ils estiment que même si l'Union européenne devait interdire le prix minimum, il resterait le minimum de taxes qui impose aux industriels un prix de vente similaire. "Au mieux, certaines cigarettes pourraient baisser de 5 centimes...", conclut un industriel.

(Boris Manenti - Nouvelobs.com)


http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20091022.OBS5462/prix_du_tabac__letrange_avis_de_la_cour_de_justice_euro.html

Le titre de votre commentaire « discriminé et racketté » est affligeant. En effet, le racket peut se définir comme le fait d’extorquer quelque chose sous la menace ou sous une pression quelconque.

Quand vous achetez vos paquets de cigarettes, je ne vois en quoi cela constitue du racket, vu que personne ne vous force à agir ainsi, à moins que votre buraliste ne vous y contraigne, ce qui m’étonnerait fort. Personnellement, personne ne m’a jamais menacé pour que j’achète des cigarettes.

Toutefois, inconsciemment, votre addiction au tabac vous laisse penser que les taxes prélevées sur le tabac constituent un racket puisque vous êtes obligée d’acheter régulièrement votre dose pour ne pas être en manque, devant ainsi nécessairement payer les taxes sur celle-ci.

Finalement, vous n’est pas rackettée, vous êtes simplement un magnifique pigeon pour l’Etat français, qui se sucre sur le dos de votre addiction que vous appelez liberté de fumer, mais qui est tout sauf une liberté.

C’est vrai, c’est monotone la bêtise, surtout quand celle-ci emploie systématiquement des termes outranciers comme racket, milicien, discriminé, à longueur de commentaires.

Allez, Calimero, prenez encore une petite clope pour vous détendre, histoire de remplir encore un peu plus les caisses de l’Etat !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum