Turquie : Il tue pour une cigarette

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  sir john le Mar 11 Aoû 2009 - 19:59

Cher El Tigré,

chacun peut avoir sa conception de l'Europe et personnellement, je récuse cette logique du retour sur investissement à due concurrence. C'est ce principe de "I want my money back" qui, avec Thatcher, a bloqué la construction européenne pendant des années. Au niveau national, le contribuable francilien, par exemple, paie sans doute en impôts plus qu'il ne reçoit en aides, en tout cas, le ratio doit lui être beaucoup plus défavorable qu'en Corse ou dans le Limousin, ça ne me choque pas, c'est de la solidarité. Et je suis las de voir des catégories professionnelles dénoncer rituellement la technocratie de Bruxelles, cause de tous nos maux, ou saccager des sous-préfectures alors que sans politique européenne, elles n'existeraient plus. Je n'aime pas que l'on morde la main qui vous nourrit. Faire ce qu'on veut quand ça va bien et appeler la collectivité - nationale ou européenne -à la rescousse à coups de réglementations et de subventions quand ça va mal, c'est pour moi un libéralisme de bobeauf. Mais si cette approche comptable doit prévaloir, je ne vois pas pourquoi elle ne bénéficierait qu'à certains.
Maintenant, je m'aperçois que c'est un sujet qui aurait plutôt sa place dans la rubrique "discussions libres"

Amicalement

Amicalement

sir john

Messages : 289
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  El Tigré le Mer 12 Aoû 2009 - 11:17

C'est vrai que cette nouvelle orientation dans le débat de ce fil devrait se situer dans "discussion libre".

Néanmoins, l'UE coûte à la France plus qu'elle ne lui rapporte, c'est un fait. Par ailleurs, le contribuable francilien que je suis paye beaucoup plus que les prestations dont je pourrais bénéficier. Ceci étant, comme tu le dis, c'est au niveau nationale. Il s'agit donc de solidarité nationale comme la sécu et, à ce que je sache, les allemands, les anglais et les autres membres de l'UE ne cotisent pas pour la sécurité sociale française ce qui implique que le peuple allemand n'est pas solidaire du peuple français et inversement puisqu'ils ne payent pas pour prendre soins les uns des autres .Par ailleurs, que penser de cette pseudo solidarite qui abouti à ce que d'un côté l'UE veux faire rembourser les aides perçues par des agriculteurs français et versées par d'autres français et de l'autre, veut autoriser le poulet américain nettoyer au chlore, les OGM de monsanto, le rosé moitié vin blanc moitié vin rouge, pasteuriser le camembert etc

A qui profite donc l'UE ? Aux contribuables français ? Evidemment non. La France verse 19 milliards d'euros par an à l'UE et ne perçoit que 11 milliards. Perte sèche : 8 milliards soit environ 50 milliards de francs !

Pour terminer, et après je me remets au boulot, une petite anecdote qui en dit long. Tu te rappelles de l'affaire Gaymard, Hervé Gaymard, l'ancien ministre de l'agriculture sous chirac ? Quand il a pris son poste, il est évidemment allé discuter avec les membres de la commission européenne au sujet de l'agriculture. Il a terminé la réunion en leur disant : "Vous m'emmerdez ! Ce n'est pas la commission européenne ici, c'est la commission américaine !". Une semaine plus tard, le scandale de son appartement de fonction éclatait et Gaymard a sauté. Soit dit en passant, il serait bon de comparer les avantages "de fonction" du ministre de l'agriculture avec ceux des préfets ou des recteurs d'académie, et là, on s'aperçoit que côté avantages "de fonction", même si côté éthique, ces avantages sont très largement discutables, Gaymard était un petit joueur...

El Tigré

Messages : 107
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  Invité le Mer 12 Aoû 2009 - 13:14

Ces discussions de café du Commerce entre fins analystes politiques et économiques sont absolument passionnantes.

Zzz…Zzz…Je vous prie de bien vouloir m’excuser, je m’étais assoupi.

Je me demande bien pourquoi l’Etat français ne fait pas appel à ces deux pointures que sont sir john et El Tigré pour résoudre la crise économique mondiale.

Je crois que finalement je me doute un peu de la réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  sir john le Mer 12 Aoû 2009 - 13:38

tiens, en l'absence de pepito, son faire-valoir ressort de son bocal. C'est toujours un plaisir.
Mais qui fait appel à hatat thierry pour quoi que ce soit?
Ah si, j'oubliais: la Sorbonne Nouvelle pour les institutions britanniques et l'IFRI à propos du progrès social en Turquie...

sir john

Messages : 289
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  Invité le Jeu 13 Aoû 2009 - 12:37

sir john a écrit:tiens, en l'absence de pepito, son faire-valoir ressort de son bocal. C'est toujours un plaisir.
Mais qui fait appel à hatat thierry pour quoi que ce soit?
Ah si, j'oubliais: la Sorbonne Nouvelle pour les institutions britanniques et l'IFRI à propos du progrès social en Turquie...

Ne vous en déplaise, l’interdiction de fumer dans les LDC en Turquie est pour moi et beaucoup d’autres personnes, un progrès social, puisqu’il permet à des non fumeurs de fréquenter ces lieux sans être importuné par des individus tels que vous, égoïstes et ne pensant donc avant tout qu’à leur bien-être personnel sans se soucier de savoir si leurs actes dérangent les autres. C’est donc bien un progrès social que d’éradiquer les agissements d’individus sans aucun respect.

Consolez-vous, vous pouvez toujours pratiquer votre tabagie dans un lieu privé ou dehors, ce qui représente environ 99 % de la surface terrestre. Mais il est vrai que pour un goret de votre acabit, ce n’est pas encore suffisant.

Par ailleurs, vous-même et El Tigré, devriez garder vos analyses politiques et économiques de pilier de comptoir pour vous ou les faire par messagerie privée, car de tels propos ineptes du gars-qui-a-tout-compris-et-qui-a-toutes-les-solutions, on peut en lire des centaines par jour dans les commentaires d'articles sur les journaux en ligne.

En outre, je voulais savoir si vous saviez ce qu’était un troll dans un forum de discussion. J’ai la réponse et je vous en remercie, espèce de demeuré.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  helmutschmidt le Jeu 13 Aoû 2009 - 13:56

Thierry Hatat a écrit:
Ne vous en déplaise, l’interdiction de fumer dans les LDC en Turquie est pour moi et beaucoup d’autres personnes, un progrès social, puisqu’il permet à des non fumeurs de fréquenter ces lieux sans être importuné par des individus tels que vous, égoïstes et ne pensant donc avant tout qu’à leur bien-être personnel sans se soucier de savoir si leurs actes dérangent les autres. C’est donc bien un progrès social que d’éradiquer les agissements d’individus sans aucun respect.

Pendant mon séjour en France, devant les terrasses bondées et les boîtes désertes, je me suis demandé où sont-ils les non-fumeurs qui avaient hâte de bénéficier d'une ambiance sans fumée?
avatar
helmutschmidt

Messages : 50
Date d'inscription : 27/02/2008
Age : 53
Localisation : Allemagne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  sir john le Jeu 13 Aoû 2009 - 20:51

hatat a pris son tour de garde. A-t-il mis au point un tableau d’astreintes avec l’autre comique troupier ? En tout cas, c’est gentil à lui de revenir nous divertir.

Notre ami Helmut a raison, le retour en masse des non-fumeurs suite à l’interdiction est une farce mais la question n’est pas là : même un hatat – c’est dire si nous sommes charitables – a le droit de ne pas être incommodé dans un bar, le tout est de savoir si un bannissement complet était la seule solution. Nous n'avons pas cessé d'en débattre entre nous mais, plutôt que de prendre part à la discussion, ne serait-ce que pour réfuter courtoisement nos arguments, vous et vos pareils ont toujours préféré l'injure et l'anathème.

Je prends bonne note de votre invitation à réserver nos commentaires, à El Tigré et moi-même, à la messagerie privée. Je rougis en effet d’avoir osé publier de lamentables clichés, surtout comparés à vos propos très attendus, dont, à l’évidence, on ne lit l’équivalent nulle part ailleurs et qui, eux, ont par définition droit de cité. Que voulez-vous, ineffable thierry, je préfère passer à vos yeux pour le gars-qui-a-tout-compris qu’être pris par tout le monde pour un hatat qui ne comprend rien…Et si vous jugez nos échanges inintéressants, ce qui est votre droit le plus strict, je me permets de vous donner un conseil simple ( avec vous, il vaut mieux ne pas faire trop compliqué ) : ne les lisez pas. En tout état de cause, je vous saurais gré de nous communiquer les critères de contenu et de forme qui font que votre prose mériterait publication davantage que la nôtre. Merci d'avance.

Et maintenant, notre grand jeu de l’été : si tant est que thierry et pepito soient réellement différents, ils se tiennent de près mais l’un est peu plus bête et l’autre un peu plus méchant. Lequel ? Vos réponses sur ce site, tout le monde peut gagner un merveilleux prix, les œuvres complètes de pepito pérez, dont le volume et l’éclectisme démontrent l’étendue de ses talents : son exquis « Manuel de Savoir-Vivre », « les Sanitaires pour les Nuls », « Dictionnaire d’Argot américain », « le Livre des Larves », « Pourquoi Fume-t-on ? » et surtout sa courageuse autobiographie, « Journal d’un Frustré » (avant-propos de Craven, postface d’Alexandra ).
Les ouvrages du Pr hatat sont malheureusement épuisés, comme leur auteur. Mais son prochain livre, annoncé sous le titre « la Turquie sans tabac, une chance pour l’Europe » devrait enfin combler un public impatient.

Des indices pour vous aider : le plus bête est encore moins original que l’autre dans l’injure mais il ne se croit obligé de vous insulter que deux à trois fois moins souvent que son acolyte. Pour l'instant.

sir john

Messages : 289
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Turquie : Il tue pour une cigarette

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum