Des nouvelles des US

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Des nouvelles des US

Message  alexandra le Jeu 19 Fév 2009 - 10:07

Meme chez eux il se passe des choses:

-la Pennsylvanie va revoir l'interdiction de fumer dans les bars des hotels
http://www.mcall.com/news/local/all-a1_5smoke..6760018feb16,0,7761923.story

- Indianapolis envisage une exception pour les casinos
http://www.wlky.com/news/18730709/detail.html

-la Chambre des représentants de Richmond refuse une interdiction totale dans les restaurants. Un compromis va devoir etre trouvé avec le Sénat
http://www.wtvr.com/Global/story.asp?S=9858273&nav=menu79_2

-la commisssion sanitaire du comté de Harrison en Virginie a décidé de suspendre jusqu'en 2010 l'interdiction de fumer qu'elle a elle meme imposée
http://www.timeswv.com/editorials/local_story_023004447.html

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Lun 23 Fév 2009 - 17:19

Les députés du Nord Dakota viennent de refuser l'extension de l'interdiction de fumer aux bars et motels (elle s'applique aux lieux publics et aux restaurants).
Un député interrogé a répondu qu'il ne voulait pas étendre davantage l'Etat nounou et dire aux propriétaires de LDC qui fournissent un produit legal dans un établissement legal et avec leur propre fonds comment conduire leur affaire.
Bien sur les miliciens ne désarment pas et vont essayer d'obtenir un referendum sur la question mais cela prouve que tous les hommes politiques n'ont pas perdu la boule meme aux US (au passage je précise qu'il y encore 26 Etats dans lesquels il n'y a pas de législation officielle sur le tabac)

http://news.moneycentral.msn.com/provider/providerarticle.aspx?feed=AP&date=20090220&id=9629705

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Jeu 16 Juil 2009 - 12:33

Les soldats américains conservent le droit de fumer au combat


Les soldats américains déployés en Afghanistan et en Irak ont bien failli se voir interdire de tirer sur leur cigarette ! Selon une étude américaine très sérieuse, l'usage du tabac est dramatique pour eux, qu'ils soient des combattants ou des vétérans. D'après ce document d'une commission d'études de l'Institute of Medicine, dont un résumé est accessible ici : ombating Tobacco in Military and Veteran Populations , le tabac affecte les capacités opérationnelles de la troupe, notamment en réduisant ses performances physiques, son acuité visuelle et en provoquant des pertes d'audition. 20 % des Américains fument, mais la pratique tabagique concerne un tiers des militaires en activité, le taux des vétérans tirant sur la clope étant proche du taux moyen (22 %). Plus inquiétant : le taux des militaires fumant au retour d'Iraq et d'Afghanistan est de moitié supérieur à celui de leurs collègues restés aux États-Unis, et les soins à apporter aux fumeurs malades coûtent des milliards au budget de la Défense. La commission recommande donc purement et simplement la prohibition du tabac dans toutes les installations militaires, sans exception. Il fallait, de ce fait, s'attendre à ce que le Pentagone interdise la clope jusque sur les champs de bataille, mais cela ne se fera pas. Le secrétaire Robert Gates a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de proscrire la chique, la cigarette ou le cigare en zones de combat. Le porte-parole du Pentagone Geoff Morrell déclare : "Nous combattons dans deux guerres et nous demandons à nos forces plus que nous l'avons jamais fait. Les combattants sont soumis à des contraintes et à un stress énormes, que le secrétaire à la Défense ne veut pas aggraver en leur retirant l'une des rares choses qui peuvent le réduire." Un peu d'humanité dans ce monde cruel !

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-07-16/les-soldats-americains-conservent-le-droit-de-fumer-au-combat/1648/0/361680

J'aime bien le lien entre tabac et perte d'audition. Aussi intelligent et scientifique que le lien entre onanisme et perte d'audition.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 13:46

alexandra a écrit:
Les soldats américains conservent le droit de fumer au combat


Les soldats américains déployés en Afghanistan et en Irak ont bien failli se voir interdire de tirer sur leur cigarette ! Selon une étude américaine très sérieuse, l'usage du tabac est dramatique pour eux, qu'ils soient des combattants ou des vétérans. D'après ce document d'une commission d'études de l'Institute of Medicine, dont un résumé est accessible ici : ombating Tobacco in Military and Veteran Populations , le tabac affecte les capacités opérationnelles de la troupe, notamment en réduisant ses performances physiques, son acuité visuelle et en provoquant des pertes d'audition. 20 % des Américains fument, mais la pratique tabagique concerne un tiers des militaires en activité, le taux des vétérans tirant sur la clope étant proche du taux moyen (22 %). Plus inquiétant : le taux des militaires fumant au retour d'Iraq et d'Afghanistan est de moitié supérieur à celui de leurs collègues restés aux États-Unis, et les soins à apporter aux fumeurs malades coûtent des milliards au budget de la Défense. La commission recommande donc purement et simplement la prohibition du tabac dans toutes les installations militaires, sans exception. Il fallait, de ce fait, s'attendre à ce que le Pentagone interdise la clope jusque sur les champs de bataille, mais cela ne se fera pas. Le secrétaire Robert Gates a déclaré qu'il n'avait pas l'intention de proscrire la chique, la cigarette ou le cigare en zones de combat. Le porte-parole du Pentagone Geoff Morrell déclare : "Nous combattons dans deux guerres et nous demandons à nos forces plus que nous l'avons jamais fait. Les combattants sont soumis à des contraintes et à un stress énormes, que le secrétaire à la Défense ne veut pas aggraver en leur retirant l'une des rares choses qui peuvent le réduire." Un peu d'humanité dans ce monde cruel !

http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-07-16/les-soldats-americains-conservent-le-droit-de-fumer-au-combat/1648/0/361680

J'aime bien le lien entre tabac et perte d'audition. Aussi intelligent et scientifique que le lien entre onanisme et perte d'audition.

Une surdité de perception peut tout à fait intervenir en cas névrite toxique, en atteignant le nerf auditif. Or le tabac est un des facteurs pouvant déclencher une névrite toxique. Voir http://encyclopedie.chat-land.org/LA_SURDITE

Ce lien n’est qu’un exemple, il suffit de consulter de nombreux ouvrages de médecine ou d’autres sites web.

D’autre part, « Selon l'étude publiée en janvier 2003 dans le journal Occupational & Environmental Medicine, le bruit est la cause la plus fréquente de la déficience auditive. Toutefois, combiné avec la cigarette, le risque de la déficience auditive augmente substantiellement. Cette étude rassemble les informations sur les habitudes de fumer et les capacités auditives des ouvriers, enregistrées lors des visites médicales obligatoires des industries métallurgiques. Ceci permet ainsi d'être informé sur les méfaits du bruit.

Le fait de fumer a longtemps été considéré comme une cause possible de la déficience auditive, et cette étude indique que les pertes d'acuité auditive à hautes fréquences peuvent être le résultat du tabagisme. Ceci confirme les résultats d'autres études. Fumer augmente le besoin en oxygène dans le corps à cause de l'augmentation de la présence du monoxyde de carbone dans le sang. En même temps, fumer empêche l'arrivée d'oxygène à la cochlée dans l'oreille interne, diminuant donc son effectivité. »

Source: Occupational & Environmental Medicine 2003; 60(1): 56-9 & Public Health 2001; 115(3): 192-6.

Mais il est vrai que notre apprentie reporter a de grandes connaissances scientifiques et nous dit le contraire. On ne sait pas d’ailleurs sur quelle étude ou référence elle se fonde. L’amalgame avec l’onanisme est aussi d’une grande intelligence.

Conclusion : quand il y a une connerie à dire, alexandra n’est jamais bien loin. Heureusement pour elle que le ridicule ne tue pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Jeu 16 Juil 2009 - 14:29

Et si j'ai mal aux pieds, vous voulez bien m'indiquer dans quelle encyclopédie je trouve le lien avec le tabac ?

Et vous avez raison heureusement que le ridicule ne tue pas. Vous auriez été foudroyé sur place dès votre premier poste et on aurait perdu une de nos deux betes de foire préféré. Vous etes décidément très distrayant.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  Invité le Jeu 16 Juil 2009 - 15:14

alexandra a écrit:Et si j'ai mal aux pieds, vous voulez bien m'indiquer dans quelle encyclopédie je trouve le lien avec le tabac ?

Et vous avez raison heureusement que le ridicule ne tue pas. Vous auriez été foudroyé sur place dès votre premier poste et on aurait perdu une de nos deux betes de foire préféré. Vous etes décidément très distrayant.

Je vous démontre de manière argumentée que vous racontez n'importe quoi, comme souvent, et tout ce que vous trouvez, c'est cette réponse d'une ineptie patente.

Bravo !

P.S. : "préféré" serait plus juste avec un "es" à la fin. En effet, "bêtes" avec un accent circonflexe, est féminin pluriel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Ven 16 Oct 2009 - 13:51

Au début de l'année, la vente des cigarettes est passée sous le controle de la FDA (Food and Drug Administration). Pour certains, c'était une mauvaise nouvelle parce que ça signifiait que le tabac ne pourra plus etre interdit. Pour d'autres, une bonne nouvelle car on allait enfin pouvoir prendre de vrais mesures.
Voilà les deux premières mesures prises:
- interdiction des cigarettes parfumées:elle a interdit la fabrication de ces cigarettes parfumées (pamplemousse, vanille etc) car selon elle, elles attirent particulièrement les jeunes (à voire quand on sait qu'elle representent 0.2 % du marché). Problème, les cigarettes au mentol n'ont pas été interdites alors que ce sont elles qui attirent le plus les jeunes. De plus, les deux plus gros fabricants de cigarettes (Philip Morris et J.Reynolds) ne fabriquent plus de cigarettes parfumées depuis des années sauf les mentols. Résultat: quasiment aucun effet sur les jeunes et aucun effet pour les fabricants de tabac.
- interdiction des mentions "light" et "mild" sur les paquets: interdiction car selon la FDA elles trompent les consommateurs. Les fabricants se sont conformés à la loi mais ont adapté les codes couleur des paquets en conséquence pour que les fumeurs retrouvent leur cigarette préférée malgré la disparition des mentions.

http://tobaccoanalysis.blogspot.com/

Il faudra voir sur le long terme mais j'ai l'impression que la raison n'a pas non plus sa place à la FDA qu'ailleurs

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Chez eux aussi

Message  alexandra le Mer 18 Nov 2009 - 14:09

U.S. adult smoking rate up for first time in 15 yearsRate this story


ATLANTA | Cigarette smoking rose slightly for the first time in almost 15 years, dashing health officials' hopes that the U.S. smoking rate had moved permanently below 20 percent.

A little under 21 percent of Americans were current cigarette smokers, according to a 2008 national survey by the U.S. Centers for Disease Control and Prevention. That's up slightly from the year before, when just 19.8 percent said they were smoking. It also is the first increase in adult smoking since 1994, experts noted.

The increase was so small, it could be just a blip, so health officials and experts say smoking prevalence is flat, not rising. But they are unhappy.

"Clearly, we've hit a wall in reducing adult smoking," said Vince Willmore, spokesman for the Campaign for Tobacco-Free Kids, a Washington, D.C.- based research and advocacy organization.

There's a general perception that smoking is a dying public health danger. Feeding that perception are indoor smoking laws, cigarette taxes and Congress' recent decision to allow the Food and Drug Administration to regulate tobacco.

But health officials think gains have been undermined by cuts in state tobacco control campaigns. Also, the tobacco industry has been discounting cigarettes to offset tax increases and keep smokes affordable, Mr. Willmore said, citing tobacco industry sales data.

The adult smoking rate has been dropping, in starts and stops, since the mid-1960s, when roughly 2 out of 5 U.S. adults smoked. Now it's 1 in 5. However, federal health goals for the year 2010 had hoped to bring the rate down to close to 1 in 10.

Adult smoking hovered at about 21 percent from 2004 to 2006, then dropped a full percentage point in 2007, said Dr. Matthew McKenna, director of the CDC's Office on Smoking and Health.

The 2007 drop gave CDC officials hope that U.S. smoking was plummeting again. "Now that appears to be a statistical aberration," Dr. McKenna said.

The new survey's results come from in-person interviews of nearly 22,000 U.S. adults.

The study was released Thursday, published in the CDC publication, Morbidity and Mortality Weekly Report.

Also on Thursday, the CDC released state-by-state results on smoking from a different survey, conducted by telephone, of more than 400,000 adults. West Virginia and Indiana had the highest smoking rates, at about 26 percent, but four other states - Kentucky, Missouri, Oklahoma and Tennessee - had rates about as high.

Utah had, by far, the lowest smoking rate, with only about 9 percent of Utah residents describing themselves as current smokers.

Many of the states that have the lowest smoking rates are those that have been the most aggressive about indoor smoking laws and state taxes that drive up the cost of cigarettes, said Dr. Thomas Frieden, the CDC's director.

Health officials are optimistic that more and more smokers will be discouraged from lighting up by escalating cigarette taxes, including a 62-cent federal tax that took effect in April. Perhaps the recession will have an impact, too.

"In general, when people have less money, they smoke less," Dr. Frieden said. "Time will tell."

http://www.washingtontimes.com/news/2009/nov/13/us-smoking-rate-in-adults-up-for-first-time-in-15-/?


Une augmentation de 1% du nombre de fumeurs ce n'est pas grand chose mais dans un pays ou la chasse aux fumeurs est ouverte et légitime c'est significatif.

A noter comme d'habitude une différence de chiffre entre cette étude et l'étude nationale sur l'utilisation de drogue et la santé qui elle fixe le nombre de fumeurs aux US à 25,4% (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19733373?ordinalpos=1&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_DefaultReportPanel.Pubmed_RVDocSum) et qui ne voit pas de baisse sur ces 5 dernières années (http://rodutobaccotruth.blogspot.com/2009/11/how-many-americans-smoke.html).

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Lun 4 Jan 2010 - 11:25

Il n'y a pas que chez nous que l'on prend ses aises avec la loi. A New York aussi le temps fait son oeuvre et on fume de plus en plus surtout dans les bars. Le nombre d'avertissement pour non respect de l'interdiction de fumer dans les LDC a augmenté de 35%.

http://www.nytimes.com/2010/01/03/fashion/03smoking.html?pagewanted=all

Bonne clope et bonne année

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  jeanmarie le Lun 4 Jan 2010 - 14:47

A ce propos j'avais ouie dire qu'il y avait officiellement quelques bars fumeurs à New-York. Quelqu'un a-t-il des éléments de réponse ?

Bonne année à tous mes compagnons inconnus de galère anti-tabac.

Pour 2010, en ce qui me concerne j'ai pris la résolution d'arrêter...de ne pas fumer !

jeanmarie

Messages : 137
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

bonne année

Message  sir john le Mar 5 Jan 2010 - 11:06

Puisse 2010 marquer le début de la reconquête...

Sans illusions mais avec détermination ("le succès, c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme" - W. Churchill),

Heureuse année à toutes les Libres fumeuses, à tous les Libres fumeurs et aux non-fumeurs intelligents et tolérants !

sir john

Messages : 289
Date d'inscription : 28/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  Monsieur B. le Mar 5 Jan 2010 - 14:18

Très jolie citation de ce grand homme de l'Histoire. (Et grand fumeur!). Tu as raison, même si certains propos font peurs, ne pas perdre espoir. Bonne année et bonne nouvelle décénie qui sera meilleure j'espère sur le plan liberté et mensonges que la précédente.

Monsieur B.

Messages : 137
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Mar 12 Jan 2010 - 13:09

La dernière loi prise par le Congrès concernant la lutte contre le tabagisme date d'avril. Elle prévoit l'interdiction pour les fabricants de cigarettes de se prévaloir du contrôle de ses produits par la FDA et la limitation de certaines publicités pour les cigarettes à du texte noir et blanc. Un juge vient de déclarer inconstitutionnel ces deux clauses notamment pour violation de la liberté d'expression.
(Les anti tabacs poussent à l'adoption d'images macabres comme en Europe)


http://tobaccoanalysis.blogspot.com/

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Tout est bon pour contourner la loi....bête

Message  clodo le Ven 15 Jan 2010 - 22:42

http://www.besac.com/news/news-item.php?idNews=2529 :


Dans le Minnesota, nombre des clients de bars et boîtes de nuit deviennent acteur le temps d'une soirée: histoire de contourner la législation antitabac et de pouvoir fumer une cigarette en restant au chaud.
Afin de respecter la loi qui interdit dans cet Etat du nord des Etats-Unis, depuis le 1er octobre 2007, de fumer dans les lieux publics avec une exemption pour les productions théâtrales, des pièces sont proposées dans ces établissements et les clients invités à endosser un rôle.
L'astuce n'amuse pas les autorités. Mais durant le temps bureaucratique nécessaire à la riposte, elle s'est répandue comme une trainée de poudre dans cet Etat où l'hiver rigoureux contribue à l'explosion des vocations théâtrales.
"C'est la rébellion", résume Sarah Brent, 38 ans, en tirant sur sa cigarette au The Rock, une boîte de nuit de la localité de Maplewood.
Aux Etats-Unis, une vingtaine d'Etats et des centaines de villes et comtés ont étendu l'interdiction de fumer dans les lieux publics aux bars et restaurants, selon une association de protection des enfants contre le tabagisme, Campaign for Tobacco-Free Kids.
Si les critiques sont restées molles et que l'interdiction est entrée dans les moeurs bon gré mal gré, il n'en a pas été ainsi dans le Minnesota. Les hivers y sont si froids qu'une expiration se transforme rapidement en gel.
La révolte a débuté le 9 février dans une auberge fréquentée par des adeptes du motoneige et de la pêche sous glace. Ce jour-là, Mark Benjamin, un avocat - non-fumeur - persuade les propriétaires des lieux de le laisser mettre en scène la pièce "Tobacco Monologues" (les monologues du tabac).
"J'ai compris lorsque j'ai vu l'exemption, dont je n'avais jamais entendu parler avant, que c'était la faille et que tout ce que nous avions à faire était de l'exploiter", explique à l'AFP Mark Benjamin.
En quelques semaines, plus d'une centaine de bars de villes minières et de banlieues endormies ont suivi l'exemple et monté des pièces.
Accessoires de théâtre, techniques de voix, jeu d'acteurs ont vite été oubliés. Les cendriers sur pied servent d'appui verticaux, quelques répliques suffisent et la "pièce" se résume à un petit groupe, cigarette aux lèvres, se parlant autour d'un verre. Comme avant octobre 2007.
"Tout le monde participe au mouvement parce que (la loi) a fait beaucoup de mal aux affaires", explique Deb Davey qui a aidé plusieurs établissements de la ville de Gilbert à monter des pièces de théâtre.
Le premier à avoir franchi le pas était un club de striptease appelé Gladiator. Ses danseuses ont soutenu l'idée même si l'interdiction visait à protéger le personnel, selon Deb Davey. En pleine soirée, "il était difficile aux filles de s'habiller et de sortir fumer"...
Saisi de plaintes, le département de la Santé du Minnesota a affirmé la semaine dernière que les "représentations" montées dans les bars contrevenaient à la loi, et menacé ses propriétaires d'amendes pouvant atteindre 10.000 dollars. "Tous les établissements doivent se conformer à la loi" et les bars qui permettent de fumer "portent atteinte à la réglementation Liberté pour respirer", estime Sanne Magnan, ministre de la Santé de l'Etat.
Pour les propriétaires concernés, les "représentations" ont été au contraire une bouffée d'oxygène dans un environnement sinistré et alors que la loi a fait chuter leurs revenus d'au moins 30%.
"Beaucoup de bars n'ont aucune intention d'arrêter les pièces de théâtre. Nous essayons de survivre", plaide Brian Bauman, patron de The Rock.

clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  El Tigré le Ven 14 Mai 2010 - 13:16

News Releases
Evidence growing of air pollution’s link to heart disease, death
Statement highlights:

Air pollution is a risk factor for heart disease; however people can take action to reduce their individual risk.
Exposure to fine particulate matter over a few hours or weeks can trigger cardiovascular deaths, heart attacks, strokes, heart failure and irregular heartbeats, especially in susceptible individuals.
Long-term exposure to elevated concentrations of fine particulate matter even further increases cardiovascular risk and reduces life expectancy probably by several months to a few years for those with higher exposures.
American Heart Association Scientific Statement:
DALLAS, May 10, 2010 — The scientific evidence linking air pollution to heart attacks, strokes and cardiovascular death has “substantially strengthened,” and people, particularly those at high cardiovascular risk, should limit their exposure, according to an updated American Heart Association scientific statement.

View the full air pollution statement here

The evidence is strongest for fine particulate matter (PM2.5) having a causal relationship to cardiovascular disease, said the expert panel of authors who updated the association’s 2004 initial statement on air pollution, also published in Circulation: Journal of the American Heart Association.

The major source of PM2.5 is fossil fuel combustion from industry, traffic, and power generation. Biomass burning, heating, cooking, indoor activities and forest fires may also be relevant sources, particularly in certain regions.

“Particulate matter appears to directly increase risk by triggering events in susceptible individuals within hours to days of an increased level of exposure, even among those who otherwise may have been healthy for years,” said Robert D. Brook, M.D., lead author of the statement, which was written after review of epidemiological, molecular and toxicological studies published during the past six years.

“Growing evidence also shows that longer-term PM2.5 exposures, such as over a few years, can lead to an even larger increase in these health risks. In this context, the American Heart Association said that PM2.5 should be recognized as a ‘modifiable factor’ that contributes to cardiovascular morbidity and mortality.”

In the statement, the panel also concluded that there’s a:

“small yet consistent” association between short-term exposure to air pollution and pre-mature death;
strong level of evidence supporting a relationship between air pollution and ischemic heart disease;
“moderate, yet growing link” between air pollution and heart failure and ischemic stroke;
“modest” level of evidence supporting an association between air pollution and peripheral vascular diseases, irregular heartbeats and cardiac arrest.
The elderly and those with existing heart diseases, such as heart failure or coronary artery disease, and perhaps those with diabetes appear to be at higher risk from short-term PM2.5 exposure.

“The foremost message for these high-risk groups remains that they should work to control their modifiable traditional risk factors – blood pressure, cholesterol, diabetes, smoking,” said Brook, a cardiovascular medicine specialist and associate professor in the Department of Internal Medicine at the University of Michigan in Ann Arbor.

There are several ways by which PM2.5 could affect the cardiovascular system; however, one leading explanation suggests that several components of PM2.5, once inhaled, can cause inflammation and irritate nerves in the lungs. These responses can start a cascade of changes that adversely affect the rest of the body, Brook said.

“It’s possible that certain very small particles, or chemicals that travel with them, may reach the circulation and cause direct harm,” Brook said. “The lung nerve-fiber irritation can also disrupt the balance of the nervous system throughout the body. These responses can increase blood clotting and thrombosis, impair vascular function and blood flow, elevate blood pressure, and disrupt proper cardiac electrical activity which may ultimately provoke heart attacks, strokes, or even death.

“These studies also indicate that there is no ‘safe’ level of PM2.5 exposure,” he said.

Recommendations include:

Physicians should emphasize treatment of traditional cardiovascular risk factors, which may lessen patients’ susceptibility to air pollution.
All patients with cardiovascular disease should be educated about the risks of air pollution.
Healthcare professionals should consider educating patients without cardiovascular disease but who are at high risk, such as the elderly, individuals with metabolic syndrome or multiple risk factors and those with diabetes.
Based on air pollution levels, as forecasted by the Air Quality Index available in many media sources, recommendations for methods to reduce exposure and limit activity should be followed depending on the patient’s level of risk.
Reducing exposure to air pollution takes effort at the population level by implementing national policies as well as at the individual level, Brook said. “People can limit their exposure as much as possible by decreasing their time outside when particle levels are high and reducing time spent in traffic – a common source of exposure in today’s world.”

The American Heart Association and the Environmental Protection Agency are co-sponsoring a Congressional briefing on Capitol Hill to educate lawmakers about the link between air pollution and cardiovascular disease. The association plans to monitor opportunities at the state and federal level to decrease the amount of particulate matter air pollution.

Co-authors are: Sanjay Rajagopalan, M.D.; Arden Pope III, Ph.D.; Jeffrey R. Brook, Ph.D.; Aruni Bhatnagar, Ph.D.; Ana Diez-Roux, M.D., Ph.D.; Fernando Holguin, M.D.; Yuling Hong, M.D., Ph.D.; Russel Luepker, M.D.; Annette Peters, Ph.D.; David Siscovick, M.D.; Sidney C. Smith, M.D.; Laurie Whitsel, Ph.D.; and Joel D. Kaufman, M.D.

Author disclosures are on the manuscript.

###

Click hereto download audio clips offering details and perspective on this American Heart Association Scientific Statement from Robert D. Brook, M.D., lead author of the statement and a cardiovascular medicine specialist and Associate Professor in the Department of Internal Medicine at the University of Michigan in Ann Arbor.

Editor’s Notes:

Downloadable stock footage and animation, including video of the environment and outdoor physical activity, are available at www.americanheart.mediaroom.com, click on “Multimedia Resources.”

Visit www.heart.org/airpollution for more information on air pollution and heart disease.
For national and local air quality index information, including current levels of PM2.5 in your area, visit www.airnow.gov.
For more information on air pollution research visit http://www.epa.gov/airscience/; for more on particulate matter pollution visit http://www.epa.gov/pm/.
NR10 – 1071 (Circ/Brook)

source http://www.newsroom.heart.org/index.php?s=43&item=1029

El Tigré

Messages : 107
Date d'inscription : 01/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La Californie

Message  clodo le Mer 23 Juin 2010 - 8:05

Ils veulent interdire de fumer sur les plages!!!

"Non à la loi anti-tabac sur les plages de Californie. C'est le gouverneur lui-même qui s'y oppose. Schwarzenegger a mis son veto, lundi soir, à une loi qui visait à interdire la cigarette sur les plages et parcs naturels de l'État, estimant qu'elle constituerait une «intrusion dans la vie des citoyens». Outre la santé publique, les promoteurs de la loi évoquaient la défense de l'environnement, avec en ligne de mire les mégots jetés n'importe où."

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/californie-non-a-la-loi-anti-tabac-sur-la-plage-05-05-2010-899245.php


clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les écoles aussi

Message  clodo le Mar 13 Juil 2010 - 1:37

C'est efficace...http://www.tdg.ch/etats-unis-clope-fait-tabac-cours-recre-2010-07-09

clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

une petite envie d'aller à NY ?

Message  alexandra le Jeu 16 Sep 2010 - 10:18

NEW YORK - La cigarette bannie des parcs et des plages
Source AFP


La cigarette, déjà bannie des bars et des restaurants de New York, sera interdite dans les jardins et sur les plages de la ville

L'interdiction de fumer, déjà en vigueur dans les bars et les restaurants de New York, sera étendue aux jardins et aux plages de la ville, a annoncé, mercredi, son maire, Michael Bloomberg. "La science est claire à ce sujet : une exposition passive prolongée à la fumée de cigarette, que l'on soit à l'intérieur ou dehors, nuit à la santé. Aujourd'hui, nous agissons à ce sujet", a déclaré Michael Bloomberg pour expliquer sa décision. L'interdiction de fumer doit encore être approuvée par le conseil municipal, ce qui ne devrait être qu'une formalité. "Quand cette loi sera adoptée, tous les New-Yorkais pourront profiter d'une promenade au parc ou d'une journée à la plage sans avoir à respirer la fumée des autres", a souligné une membre du conseil municipal, Christine Quinn, pour qui "cette loi va sauver des vies et faire de New York un endroit plus sain".

La ville de New York englobe 22,5 kilomètres de plages et plus de 1.700 parcs et aires de jeux, dont le célèbre Central Park. Michael Bloomberg, un ancien fumeur devenu adversaire acharné de la cigarette, s'était heurté à une forte opposition en 2003 lorsqu'il avait interdit de fumer dans les bars et les restaurants. La nouvelle interdiction de fumer s'appliquera dans certains endroits touristiques, comme Times Square, zone devenue piétonne depuis que le même Michael Bloomberg y a définitivement interdit la circulation automobile en février. Les contrevenants s'exposeront à des amendes s'élevant à 250 dollars.

"Tu ne fumeras point"

Les fumeurs de New York, qui déboursent déjà entre 11 et 15 dollars pour un paquet de cigarettes, enragent. "Tout repose sur une idéologie du tu ne fumeras point", commente Audrey Silk, fondatrice de NYC C.L.A.S.H., un groupe défendant les droits des fumeurs. "Il n'y a aucune preuve scientifique selon laquelle le fait de fumer dehors nuise à la santé de quiconque", explique-t-elle. En tant qu'ancien agent de police, Audrey Silk affirme qu'il est impossible, dans des endroits aussi bondés que Times Square, de faire la chasse aux accros de la nicotine. "Plutôt que de traquer les terroristes, vous imaginez ?" commente-t-elle. "Interdiction de fumer, interdiction de rire, interdiction de boire, et bientôt, interdiction de parler !" se lamentait, mercredi, une internaute sur le site de New York Magazine.

Les services de la ville estiment que 7.500 New-Yorkais meurent chaque année du tabagisme, représentant une mort évitable sur trois. Le tabagisme passif, lui, entraînerait plus de décès par cancer que l'amiante, le benzène, l'arsenic et les pesticides réunis. Selon le responsable des affaires sanitaires de la ville, Thomas Farley, l'interdiction de fumer dans les bars et restaurants a considérablement protégé les non-fumeurs. "En étendant l'interdiction aux parcs et aux plages, on peut réduire encore davantage le nombre de victimes de la cigarette," estime-t-il. Les efforts de Michael Bloomberg pour améliorer la qualité de vie de la plus grande ville américaine lui ont valu d'être réélu l'an dernier pour un troisième mandat consécutif, mais ses détracteurs lui reprochent de faire preuve de rigidité.


http://www.lepoint.fr/monde/new-york-la-cigarette-bannie-des-parcs-et-des-plages-16-09-2010-1236932_24.php

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les états n'appliques pas tous des lois anti-tabac

Message  clodo le Sam 8 Jan 2011 - 17:24

Cette carte liste la répartition des loi sur l'utilisation du tabac. Très instructif. Dans certains états il n'y a pas d'interdiction...Ce n'est malgré tout pas pire que chez nous. Source Wikipedia






clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Jeu 3 Fév 2011 - 9:56

New York adopte l'interdiction de fumer dans les lieux de plein air

Il sera désormais interdit de s'en griller une petite sur les pelouses de Central Park. Après les Espagnols, c'est désormais au tour des Newyorkais de devoir se conformer à une loi anti-tabac particulièrement restrictive. Le conseil municipal de New York a adopté, mercredi 3 février, l'interdiction de fumer dans ses parcs, sur ses plages et autres lieux de plein air.

L'interdiction, immédiatement salué par le maire de la ville, Michael Bloomberg, s'étend aux 1 700 parcs et aux quelque 22 kilomètres de plages de la ville, ainsi qu'à des quartiers piétonniers comme Times Square ou aux promenades, de Brighton Beach à Brooklyn.

Michael Bloomberg, un ancien fumeur devenu adversaire acharné de la cigarette, s'était heurté à une forte opposition en 2003 lorsqu'il avait interdit de fumer dans les bars et les restaurants. Il était à cette date un pionnier de la lutte contre le tabagisme passif, mais depuis, des centaines de villes à travers le pays, dont Chicago et Los Angeles, ont interdit de fumer dans les parcs et sur les plages.

ATTEINTE AUX LIBERTÉS ?

Les élus ont adopté le texte par 36 voix pour et 12 contre et, après la signature du maire, l'interdiction entrera en vigueur dans trois mois. Les amendes, de 50 dollars (36 euros), seront infligées par la police des parcs, qui patrouille également en ville pour effectuer des inspections sanitaires, notamment dans les restaurants et sur les marchés.

"Cet été, les New-Yorkais à la recherche d'air frais et de repos vont pouvoir respirer et s'asseoir sur des plages qui ne seront pas jonchées de mégots", a déclaré dans un communiqué le maire, un ardent défenseur de l'abolition de la cigarette, déjà interdite dans les restaurants et les bars new-yorkais depuis neuf ans.

Les efforts de Michael Bloomberg pour améliorer la qualité de vie de la plus ville américaine la plus peuplée lui ont valu d'être réélu en 2009 pour un troisième mandat consécutif, mais ses détracteurs lui reprochent de faire preuve de rigidité.

Lors de la présentation du projet de loi il y a quelques mois, les fumeurs de New York avaient dénoncé une mesure qu'ils considèrent comme abusive, estimant qu'elle porte atteinte aux libertés et droits de l'homme. Le New York Magazine ironisait ainsi à l'époque sur le sens des priorités des pouvoirs publics : "Parce que, vous savez bien, avec tous les embouteillages et ces usines près de Times Square, c'est bien sûr la cigarette qui pollue l'atmosphère."

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2011/02/03/new-york-adopte-l-interdiction-de-fumer-dans-les-lieux-de-plein-air_1474306_3222.html

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Mar 26 Avr 2011 - 11:48

La FDA vient d'annoncer que contrairement à son intention première les e-cigarettes ne seront pas classées comme système de délivrance de médicament mais dans la catégorie tabac, ce qui exclut leur interdiction pure et simple au niveau nationale. Il faur voir maintenant quelles décisions prendront les Etats au niveau local (par ex San Francisco qui veut les interdire) et quelle sera la décision de l'aviation civile qui veut les interdire complètement dans les avions.
A suivre
http://www.forestonline.org/news/headlines/usa-e-cigarettes-to-be-regulated-as-tobacco-products/

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Lun 9 Mai 2011 - 11:26

Si vous allez aux US en vacances cet été voilà une liste des Etats où on peut encore fumer. Si, si il y en a encore.

http://www.thestreet.com/story/11108865/1/states-with-smoker-friendly-laws.html


alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Mer 29 Juin 2011 - 21:49

L'interdiction de fumer dans les parcs à NY n'a donné lieu qu'à une seule amende en un mois ce qui en fait bien rire certains.
A voir s'ils vont s'enfoncer dans leur bêtise.

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2008815/New-York-smoking-ban-joke-just-ONE-ticket-issued-1st-month.html

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Mer 29 Juin 2011 - 21:57

Le Nevada se démarque. Alors qu'une interdiction de fumer dans les LDC avait été votée en 2006, le gouverneur de l'Etat vient de rétablir le droit de fumer dans les bars et les "saloons" y compris s'il y a restauration. La cour suprême de l'Etat a validé le changement de loi.
Encore un cas où la mobilisation des propriétaires de LDC a payée.

http://www.lasvegassun.com/news/2011/jun/17/governor-signs-bill-allow-smoking-standalone-bars-/

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  alexandra le Lun 5 Sep 2011 - 12:02

Les fabricants de tabac US se rebiffent contre les messages sanitaires et les images chocs qui dès 2012 devront occuper la moitié de la surface du paquet de cigarette, ils attaquent et plaident la violation de la liberté d'expression. C'est une première et selon certains commentateurs, la bataille des arguments juridiques va être très intéressante.

http://www.rauchernews.de/news/2011/08/18/tabakfirmen-klagen-gegen-schockbilder/

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Des nouvelles des US

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum