bernard de aldecoa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bernard de aldecoa

Message  bernard de aldecoa le Jeu 21 Fév 2008 - 14:16

Je suis mathématicien, diplomé de statistique, ayant beaucoup travaillé sur le théorème de Gödel (une démonstration mathématique qui invalide la méthode scientifique). La réflexion sur la science se nommant l'épistémologie, je suis épistémologue, comme mon collègue Proctor de l'université de Pennsylvanie. Mes recherches m'ont conduit au même résultat que lui : la science doit beaucoup au nazisme, spécialement dans le domaine de la santé publique. On peut en tirer deux conclusions : la science est une arnaque nazie, les nazis étaient de grands scientifiques. La première est la mienne, la seconde celle de Proctor. L'arnaque nazie nacquit dans la famille la plus évoluée de la Terre (celle de Darwin et Galton). Elle se nomme l'eugénisme. Les plus eugènes appartiennent à la famille la plus évoluée de la Terre, les dysgènes refusent l'esprit scientifiques, sont des petits QI, ce sont des arriérés, demeurés à un stade antérieur de l'évolution, des tarés pleins de maladies provoquées par leur tare. Les eugénistes prêtent main forte à la Sélection Naturelle en accélérant l'évolution par l'élimination des tarés comme déchets génétiques. Adolf Hitler surfa sur cette propagande scientifique pour prendre le pouvoir. Le nazisme était qualifié par les plus fervents de régime anticancérigène (Proctor dixit). C'est une guerre lancée par Hitler qui est aujourd'hui gagnée par l'Organisation Mondiale de la Santé, ex Bureau de l'Opium qui recueillit les guerriers contre le cancer rescapés de la débacle nazie.

Nous sommes en guerre contre l'OMS, mais que pouvons nous faire contre l'OMS, conseillée par des prix Nobel ? RIEN.
Mais nous pouvons faire de l'épistémologie en nous appuyant sur l'ouvrage de Proctor qui doit être votre livre de chevet : la guerre des nazis contre le cancer, éditions les Belles Lettres. Nous devons faire connaître ce livre. Il doit inspirer nos contre mesures.

La priorité des priorités qui doit inspirer notre action est d'empêcher la création d'une GESTAPO ANTICANCEREUSE, milice sanitaire remplie de DNF, et exiger que l'application du décret soit confiée exclusivement à la police républicaine. Nous pouvons réunir sur cette exigence démocratique de trés nombreux Français, qui se foutent du tabac, mais pas du nazisme, dont le slogan sera PLUTÖT LE CANCER QUE LE NAZISME.

Nous ne menons pas une guerre contre le monde entier, mais contre la famille la plus évoluée de la Terre qui est derrière tout çà : la famille Galton-Darwin, à l'origine du mouvement eugéniste et qui en constitue la direction héréditaire. C'est cette Lignée des Génies Héréditaires qui est derrière la lutte nazie contre le cancer et qui veut établir sur Terre une tyrannie caducéenne dirigée par les évolués. Notre meilleure arme réside dans l'épistémologie, qui nous fournit la connaissance de nos adversaires véritables, cachés derrière les nazillons de DNF. Les grands nazis sont des prix Nobel (mc Farlane Burnett, par exemple : lire le programme et l'erreur). Soyons proctoriens, non pour approuver sa thèse, mais pour recueillir l'histoire vraie de la lutte contre le cancer.
avatar
bernard de aldecoa

Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 76
Localisation : d'ordinaire au Maroc

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bernard, on a compris!

Message  lmd8 le Jeu 21 Fév 2008 - 14:56

Je pense, qu'à force, tout le monde sur ce forum a pu lire ce que tu pensais du décret anti-tabac... Tu es contre cette "néo-propagande nazie" alors, s'il te plaît, n'utilise pas les mêmes armes qu'eux en matière de propagande informative, n'utilise pas les mêmes armes que les géants du capitalisme qui, à grand renfort de matracage publicitaire arrivent à nous faire perdre tout bon sens et toute objectivité! Il me semble que jdl75 t'avais conseillé d'ouvrir 1 fil de discussion et 1 seul pour exprimer ton point de vue! Il serait judicieux que tu arrêtes un peu de dire sans cesse la même chose sur tous les fils de discussions de ce forum, c'est un peu fatigant, à force... Merci!

lmd8

Messages : 220
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bernard de aldecoa

Message  jdl75 le Jeu 21 Fév 2008 - 14:56

Bernard, je ne vois pas en quoi le théorème de Gödel invalide la méthode scientifique, peut-être peut on dire qu'il dit que la science est infinie, et sans fin ni enveloppe, à la rigueur
avatar
jdl75
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://barfumeur.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Théorème de Gödel et nazisme anticancérigène

Message  bernard de aldecoa le Jeu 21 Fév 2008 - 16:05

Le théorème de Gödel invalide la tentative de Bertrand Russell de fonder le positivisme scientiste sur une base logique. Gôdel démontre que tout système logique général (incluant celui de Russell) laisse échapper une proposition non fausse qu'il ne peut démontrer comme vraie, à moins d'être contradictoire. L'eugénisme constitue un tel système, que ses promoteurs ont nommé science pour duper les petits QI. Son axiomatique constitue la manière de penser des prix Nobel de médecine. Le théorème de Gödel s'applique à l'eugénisme, donc à la science puisque les prix Nobels nomment celà la science. Il existe des propositions sur la science que la science ne peut établir comme vraies bien qu'elles soient non fausses. Proctor est une exception. Il déclare nazie l'origine de la lutte contre le cancer parce qu'aux Etats Unis la bataille est gagnée et les masques tombent. Son travail scientifique montre que la science peut produire des ouvrages paradoxaux et véridiques. C'est pourquoi nous devons nous appuyer sur cet ouvrage dont aucun Nobel ne peut contester l'exactitude puisque produit par un épistémologue professeur dans une université américaine. Mais la science médicale, et non épistémologique, ment. Elle ne fait pas figurer le nazisme dans l'histoire de la médecine. Elle ne déclare pas le nazisme anticancérigène. Elle est incomplète et donc contradictoire. Ainsi les cigarettes à l'eucalyptus sont retirées de la vente parce qu'elles ressemblent à celles qui sont interdites. C'est celà la science, ce qui n'a rien à voir avec l'idée que s'en font les petits QI. C'est la science Nobel de l'OMS. Ce qui ressemble à un soit disant poison doit être interdit comme un vrai poison. C'est une autre science que celle vous connaissez, mais c'en est une puisqu'elle marche.

La science est nazie, mais l'épistémologue Proctor le dit. Voilà une bonne nouvelle sur le front de la bataille pour la vérité. Nous devons nous en servir. Cet épistémologue nous donne une chance (infime) de gagner. Il faut la saisir. Vous remarquerez que son ouvrage véridique est gödélien : il démontre que la science actuelle est d'origine nazie, mais faut-il en déduire que le nazisme était scientifique, ou qu'il fut une production des eugénistes et que nos scientifiques de la statistique médicale sont nazis ? Son ouvrage vrai est à la fois non faux (il ne nie pas l'origine nazie de la guerre au cancer) et non vrai (il trouve excellente la guerre nazie contre le cancer) . Nous sommes en plein dans Gödel, qui raisonnait mieux que Bertrand Russell. Pour gagner la guerre contre les nazis qui font la guerre au cancer, nous avons à raisonner comme Gödel et non comme Russell. Nous devons affirmer hautement que les fumeurs ne sont pas le cancer de la société. Nous devons connaître leurs slogans secrets pour les inverser.

Je sens que je commence à susciter des réactions hostiles de la part de gens qui ont toute ma sympathie. Ils la conservent. Mais nous sommes victimes des méthodes de la propagande hitlérienne. Si Proctor trouve excellente la santé publique hitlérienne, je trouve excellente la propagande hitlérienne puisqu'elle nous a vaincus. La propagande est la seule chose que nous puissions emprunter efficacement à nos adversaires. Nous devons découvrir leurs slogans secrets (leurs axiomes) et les inverser. Cette inversion de leurs slogans secrets seront nos slogans à nous (nos axiomes paradoxaux). JE PREFERE LE CANCER AU NAZISME. NON A UNE GESTAPO ANTICANCERIGENE. LES FUMEURS NE SONT PAS UNE TUMEUR A EXTIRPER. etc... Ce sont les slogans appropriés à l'histoire dans laquelle une clope nous a fourrés.
avatar
bernard de aldecoa

Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 76
Localisation : d'ordinaire au Maroc

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bernard de aldecoa

Message  jdl75 le Jeu 21 Fév 2008 - 16:53

Bernard, le théorème de Gödel peut être décrit comme l'aboutissement de la crise des mathématiques du début du vingtième, et est c'est certain un résultat extrêmement important, mais je ne vois vraiment pas pourquoi opposer Gödel à Russel. Que Russel ait écrit les principia mathematica avec whitehead certes (en réponse au programme de Hilbert), mais Russel est aussi celui qui justement a mis le doigt sur les problèmes des fondements avec les paradoxes de la théorie des ensembles et logique de l'époque.
Ce que je veux dire est que Russel était typiquement un esprit extrèmement ouvert (et libertaire), voir par exemple son ouverture à Wittgenstein, et était aussi un grand mathématicien, qui a donc pris lui aussi, le théorême comme un résultat majeur, sans se "battre" contre celui ci ou quoi que ce soit.

Dire que la science est nazie ? Pourquoi ? Je dirais plutôt le contraire ... surtout pour les mathématiques, et pour le reste aussi d'ailleurs, après il y a des cons chez les scientifiques c'est sur, et aussi beaucoup de "junk science", ajoutons « science sans conscience n’est que ruine de l’âme », sans oublier que des choses comme l'eugénisme ce n'est pas de la science, mais de la politique ou de la croyance, ou encore de la volonté de puissance projetée
avatar
jdl75
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://barfumeur.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: bernard de aldecoa

Message  Carmencita le Jeu 21 Fév 2008 - 17:29

Pour les réactions, il est évident que ton discours cherche à en susciter. Au mieux, la curiosité, ici je pense que c'est surtout la prudence, et évidemment sans doute aussi de l'hostilité. J'ai moi même cité Proctor et les découvertes scientifiques au cours du III° Reich pour rappeler, que les lois sanitaires contre le tabac nous viennent de cette triste époque. C'est un fait. Mais de là à condamner toute la science, de revenir sur Darwin, je pense qu'on s'éloigne du véritable sujet. Et surtout de ce à quoi nous tenons tous ici, à notre modération et notre capacité de jugement et d'analyse.
Les recherches scientifiques réalisées par les nazis sous le III Reich, on ceci d'encore plus terrible que pendant la seconde guerre mondiale, ils ont poussé leurs recherches jusqu'à la plus terrible horreur qui fut de se servir de certaines populations comme cobayes qu'ils ont torturé sans pitié pour explorer leur corps. C'est ainsi qu'il ont fait de nombreuses découvertes. Le grand paradoxe, est qu'aujourd'hui, ces découvertes servent à sauver des vies. La science sans conscience, sans éthique est aussi dangereuse que n'importe quel fanatisme.
Dans leur guerre contre le cancer, les nazis se sont donc déclarés ennemis des fumeurs. Autre fait indéniable, ils sont à l'origine des lois sanitaires, mais ils ne sont pas les premiers à les avoir condamné. On trouve des ennemis du tabac, bien avant l'apparition du nazisme.
En effet, au 16° siècle, le pape Urbain VIII avait excomunié les fumeurs qu'il considéraient comme des créatures du diable.
Ci-après, je cite le Pr Mollimard (encore lui Wink ):
"Dès son apparition, le tabac eût ses détracteurs. Amurat IV, empereur des Turcs, Boris, Tsar de Moscovie et le Shah de Perse en interdirent strictement l'usage. Comme c'est sous forme de poudre à priser que le tabac avait pénétré l'orient, les contrevenants, punis par où ils avaient pêché, avaient le nez coupé, la récidive étant punie de mort. Le Pape Urbain VIII excommunia tous ceux qui prisaient dans l'église. Jacques 1er d'Angleterre et d'Irlande était farouchement opposé au tabac et écrivit tout un traité, le Misocapnos, dans lequel il dénonçait "cette déplorable habitude, dégoûtante aux yeux, désagréable au nez, dangereuse pour le cerveau, désastreuse pour le poumon". Le tabac le faisait tousser et il en interdit l'usage en 1619. Quand il fit décapiter Raleigh, l'un des griefs était son rôle dans l'introduction et l'expansion du tabac dans le royaume. En 1857, The Lancet publiait l'opinion de 50 médecins sur l'usage du tabac. Les opposants lui reprochaient la perte de certaines capacités intellectuelles, l'apparition de troubles visuels, et lui attribuaient l'augmentation de la criminalité"
Je considère comme toi que la vague hygiéniste à laquelle nous assistons est teintée de cet eugénisme. Elle s'approche également dangereusement des morales religieuses fanatiques dont les résultats sont toujours les mêmes: interdiction des plaisirs, méfiance envers les déviants, etc.
A cela, nous devons opposer tranquillement nos conviction mais aussi la force de notre tolérance et notre ouverture d'esprit. Nous ne devons pas céder à la peur panique, ni à une quelconque paranoïa, ce serait contre productif, une façon de nous décrédibiliser nous-mêmes.
Nous cherchons à retrouver notre place, et reprendre la parole à nos détracteurs, nous défendons notre différence et notre droit de se réunir, et ceci, nous ne devons pas le faire en portant à notre tour de lourdes accusations, en portant des jugements.
Nos meilleurs atouts sont notre pondérance, notre sociabilité et le respect des autres.
Cool

Carmencita

Messages : 69
Date d'inscription : 29/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je suis un mathématicien non scientifique.

Message  bernard de aldecoa le Jeu 21 Fév 2008 - 18:37

Je suis ravi que ma réflexion sur le théorème de Gödel suscite autant d'intérêt. Je ne m'y attendais pas. Mais je reconnais que c'est trés loin du tabac. Etudier Gödel fournit une manière de raisonner différente des autres. Elle consiste à remonter aux hypothèses pour changer leurs conséquences. La prohibition du tabac est une conséquence de la guerre au cancer qui fut menée par les nazis lesquels étaient des eugénistes suivant la doctrine de Galton qui était cousin de Darwin. Comme je ne veux pas être emmerdé par les conséquences (prohibition du tabac), je rejette les hypothèses (scientifiques). Nous ignorons l'origine de l'homme comme nous ignorons l'origine du cancer. Il n'y a pas dans cette ignorance reconnue matière à problème. Le problème vient de l'invention de Darwin que "tuez vous les uns les autres" produit une nouvelle espèce et de l'invention de l'origine du cancer dans la fumée de matières végétales. Comme ces inventions se nomment elles mêmes la science, je n'ai pas le droit de les nommer autrement. Je suis un mathématicien, et non pas un scientifique.
avatar
bernard de aldecoa

Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2008
Age : 76
Localisation : d'ordinaire au Maroc

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: bernard de aldecoa

Message  bouddhaenshort le Ven 7 Mar 2008 - 11:03

Personnellement, votre "réflexion" ne suscite rien d' autre chez moi que l' indifférence. Votre discours stéréotypé est outrancier, et comme tout propos outrancier, contre productif. Je n' ai cependant rien contre vous, c' est un espace d' expression libre mais je tenais à le préciser pour que ce soit clair et ne pas être associé à vos propos que j' estime sans intérêt.

Merci cependant d' éviter d' écrire en majuscule, celui qui gueule le plus fort n' est pas nécessairement entendu ou pertinent.

bouddhaenshort

Messages : 65
Date d'inscription : 23/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://bouddhaenshort.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: bernard de aldecoa

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum