anipassion.com

Le décret sans tabac (la Dépèche.fr - grand sud) 20 Janvier

Aller en bas

Le décret sans tabac (la Dépèche.fr - grand sud) 20 Janvier

Message  jdl75 le Lun 21 Jan 2008 - 7:46

Écraser ? Ce n'est pas le genre de la maison. Au bar tabac L'Escale, à Plessé en Loire-Atlantique, le patron fait la grève de la faim. Les gendarmes l'ont verbalisé pour avoir laissé fumer un client. Depuis lundi, Joël Lailler a tiré le rideau. Il s'est installé dans une 2 CV garée à l'arrière de son bistrot. Il vient de lancer une pétition pour que les bars ruraux puissent être exemptés de la loi anti-tabac.

À Albi, dans le Tarn, c'est la patronne d'un autre établissement, le Cardiff, qui lance à son tour une pétition. Valérie Bonsirven dirige un petit hôtel-café-restaurant où elle reçoit des ouvriers et des employés. « Le mois de janvier est toujours très dur parce que les gens ont des factures à payer. Mais là, c'est catastrophique ! Le soir, lorsqu'ils reviennent du boulot, mes pensionnaires montent directement dans leur chambre sans passer par le bar. Avant, ils prenaient l'apéro en fumant une cigarette ».

La patronne du Cardiff affirme avoir recueilli 161 signatures. Des collègues d'autres cafés lui envoient aussi des pétitions. Mais Valérie Bonsirven a aussi reçu la visite de la police. « Belle publicité ! Le résultat, c'est que les gens ont fui mon restaurant ! J'envisage de vendre ». Les policiers albigeois sont repartis bredouilles du Cardiff car Valérie Bonsirven ne mégote pas avec la loi : « J'y suis opposée, mais je la respecte ». En revanche, la police a verbalisé un autre patron de café (lire en encadré) qui laissait ses clients fumer. La croisade des cafetiers albigeois va-t-elle faire long feu ?

À Lyon, un autre cafetier fait de la résistance. Mais dans l'ensemble, la loi anti-tabac est appliquée. À Paris, Toulouse, Marseille, les patrons de bars mettent des cendriers à la disposition des fumeurs sur le trottoir. Des terrasses sont chauffées au grand dam des écologistes qui dénoncent ce gaspillage d'énergie.

Au Ritz, place Vendôme à Paris, l'acteur américain Sean Penn écrase son mégot avant d'entrer : « Nos clients peuvent fumer dans les jardins, ou dans leur chambre », dit-on. Au Crowne Plaza de Toulouse, les deux derniers étages sont réservés aux fumeurs ; avec le patio, au rez-de-chaussée, pour les visiteurs. Le nouveau Casino de la Ville rose met les fumeurs en cage. L'entreprise de Neuville-le-Poitou qui fabrique ces cabines pour fumeurs fait un tabac !

Reste que les accros à la nicotine ont du mal à s'y faire. « Hier soir, je suis allé dans un petit restaurant que je connais à Toulouse. Après 22 heures, le patron a tiré le rideau. On a tous allumé une clope », raconte Antoine, quinquagénaire.

Dans le Gers, à Mauvezin, les habitudes ne changent pas facilement. « Avant, les non fumeurs allaient en terrasse, raconte ce gérant de bar. Maintenant, les fumeurs s'y retrouvent. Le résultat, c'est que je suis tout seul en salle. Et dehors, ils se disputent ! Les non fumeurs pestent contre les nuages de poussières sous la halle ! ».

Les jeunes qui discutent devant les cafés, tard le soir, indisposent les riverains. On signale des plaintes contre le bruit à Albi, Gaillac. Des clients, aussi, qui repartent sans payer. L'été risque d'être chaud aux abords des terrasses de cafés.

Mais à l'heure actuelle, ce sont surtout des pertes de chiffres d'affaires que dénoncent des cafetiers. « Du 20 à 30 % dans les petits établissements », fulmine René Le Pape, le président de la Confédération des débitants de tabac : « Nous allons demander des compensations à l'État ! ».

Au « Couleur Café » de Calmont, en Haute-Garonne, Frédérique, la gérante, se désole : « Avant, à 10 heures du matin, j'avais servi 40 cafés. Là, à la même heure, j'en ai fait 4 ». Au « New Bar » de Castres dans le Tarn, c'est l'ambiance morose que dénonce le patron Gérard Rachat : « A 13 heures, les fonctionnaires venaient boire un café en fumant une cigarette. Ils ne viennent plus ».

Hervé Dijols, vice-président du Synhorca, le syndicat national des hôteliers, cafetiers, restaurateurs, tempère : « Dans les pays européens où cette loi a été appliquée, le chiffre d'affaires a connu une baisse, au début, puis il s'est stabilisé. Les clients sont revenus ».

Originaire de l'Aveyron, propriétaire d'une brasserie place du Trocadéro à Paris, Hervé Dijols reconnaît toutefois que la loi a du mal à passer dans les bars ruraux qui ne peuvent espérer un renouvellement de clientèle : « Mais on ne peut pas créer de distorsion de concurrence en demandant une dérogation ».

Bernard Quartier, le président des cafés de l'Umih, l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, souhaite une campagne de promotion pour faire revenir la clientèle dans les salles : « Dans notre société, les bistrots sont les seuls endroits de mixité sociale. Ils sont indispensables ». Le président de la République Nicolas Sarkozy va recevoir les débitants de tabac des zones rurales, mais il a rappelé que sa priorité est « la santé publique ».

Le tabac tue 60 000 personnes chaque année en France. Les victimes ? Des fumeurs, mais aussi des non-fumeurs victimes de tabagisme passif. Dans les discothèques, on respire ; mais les odeurs de transpiration ne sont plus masquées par la fumée…

Paul, 23 ans, non-fumeur, a apprécié d'aller prendre un verre dans l'un des cafés de la place Saint-Pierre à Toulouse, haut lieu de la fête estudiantine : « Quel plaisir d'entrer dans un bistrot qui n'est pas enfumé ! ». Kevin, 21 ans, étudiant, fumeur, de retour de discothèque : « Du mieux pour tout le monde ».

Le divorce du café et de la cigarette.
Albi : le dernier café où l'on fume

L'addition est corsée. La police albigeoise, ce mardi, a infligé au patron du café Fusiès d'Albi un procès-verbal. Depuis le 1er janvier, les fumeurs continuent de griller leur cigarette au bar.

Guillaume Fusiès, le patron, espérait être suivi par d'autres cafetiers. Mais sa croisade tourne court : « Personne ne veut se mouiller. Si je persiste, je risque la fermeture administrative », reconnaît-il.

Après avoir vendu la maison familiale de Lacaune, dans le sud du Tarn, Guillaume Fusiès a investi pour ouvrir un établissement à Albi, situé près de la médiathèque et du centre culturel. L'endroit est cosy. Lounge et restaurant. Musique, vidéo, soirées poker. Clientèle mélangée.

Le matin, des fonctionnaires dévorent croissants et nouvelles. L'après-midi, les seniors prennent le thé. Le soir, jeunes employés et étudiants s'y retrouvent joyeusement.

Les fumeurs se regroupent au bar, sous un aérateur. Lionel savoure sa cigarette. Surveillant dans un lycée et étudiant en psychologie, Lionel estime que l'interdiction de fumer dans les lieux publics… nuit gravement à la liberté : « Un café, c'est un espace de loisirs ».

Lionel trouve normal, en revanche, de s'abstenir de fumer à l'intérieur de l'enceinte du lycée où il travaille. « Je sors à l'extérieur si j'ai envie d'en griller une. Les élèves en font autant. Cela pourrait être sain, mais cela ne l'est pas : les pouvoirs publics ont ouvert un véritable supermarché aux dealers. Les vendeurs de drogue retrouvent les élèves sur le trottoir. Auparavant, ils n'osaient pas trop entrer dans les lycées ».

Marie, 23 ans, en recherche d'emploi, consulte des petites annonces en grillant une cigarette : « Je viens ici exprès. J'en profite ».

Marie peut en profiter. Car cela pourrait ne pas durer. Le café Fusiès ne peut pas se griller.
Voyageurs sans tabac

l Les Irlandais les premiers. L'Irlande est le premier pays à avoir introduit, en mars 2004, une loi radicale interdisant de fumer dans les pubs, les restaurants et autres lieux fermés. Les amendes peuvent aller jusqu'à 3 000 euros. La loi est très largement respectée. Et les pubs n'ont pas désempli.

l Les Espagnols plus laxistes. Depuis le 1er janvier 2006, il est interdit de fumer dans les lieux publics en Espagne. Mais dans la plupart des bars et restaurants, il est toujours permis de fumer. Les établissements de plus de 100 m2 doivent disposer de zones non-fumeurs, tandis que les autres ont le choix d'interdire ou non la cigarette.

l Les Italiens respirent. La loi, en Italie, est draconienne. Interdiction de fumer dans les lieux publics sans exception depuis janvier 2005. Les fumeurs italiens s'accommodent des terrasses.

l Au Royaume-Uni, no smoking. Depuis le mois de juillet 2007, les signes « no smoking » doivent être accrochés sur les murs des pubs et des discothèques. Il est interdit de fumer dans tous les lieux publics.

l Les Allemands interdisent. Comme la France, l'Allemagne a interdit le 1er janvier 2008, le tabac dans les bars, restaurants et discothèques de huit länders sur seize. Mais les restaurateurs peuvent conserver une salle fumeurs.

l La Grèce tousse.

L'interdiction de fumer existe depuis 2003, mais elle est peu appliquée.
Aucune dérogation

l Aucune dérogation

1/ Le décret du 15 novembre 2006 fixe l'interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage colletif; il est appliqué depuis le 1erjanvier 2007. Les cafés, restaurants, clubs, débits de tabac, hôtels, restaurants et discothèques avaient bénéficié d'une dérogation jusqu'au 1er janvier 2008. La loi est appliquée depuisl e 2 janvier.

2/ Le texte prévoit des sanctions : de 68€ pour le contrevenant à 135€ pour l'employeur. Le défautde signalisation et le non-respect des normes concernant les fumoirs expose le chef d'établissement à une amende de quatrième catérorie (jusqu'à 750€).

3/ Les seuls emplacements réservés aux fumeurs sont des salles closes équipées d'un dispositif d'extracteur d'air par ventilation mécanique.

Publié le 20 janvier 2008 à 13h56 | Auteur : S. B.

http://www.ladepeche.fr/article/2008/01/20/427648-Le-decret-sans-tabac.html
avatar
jdl75
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://barfumeur.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le décret sans tabac (la Dépèche.fr - grand sud) 20 Janvier

Message  florian le Mer 23 Jan 2008 - 0:08

c pour nous degouter que tu nous mets ça!? cheers

florian

Messages : 160
Date d'inscription : 20/01/2008
Age : 40
Localisation : 13

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le décret sans tabac (la Dépèche.fr - grand sud) 20 Janvier

Message  jdl75 le Mer 23 Jan 2008 - 14:28

florian a écrit:c pour nous degouter que tu nous mets ça!? cheers

Ben je scanne un peu le matin, donc je mets un peu le résultat de la pêche ! Wink Et l'info est autant la manière dont la presse en parle que ce qu'elle en dit, et si elle en parle d'ailleurs ...
avatar
jdl75
Admin

Messages : 372
Date d'inscription : 04/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://barfumeur.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le décret sans tabac (la Dépèche.fr - grand sud) 20 Janvier

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum