Articles et dépêches à commenter

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Très bon

Message  clodo le Dim 4 Juil 2010 - 18:34


clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

même le Nouvel Obs

Message  clodo le Ven 16 Juil 2010 - 8:51

Voici un article parru en mai 2010. C'est un peu tard pour souligner les dérives mensongères. Et il n'y a pas que sur ce sujet bien évidemment que la méthode est utilisée.

Dans le sujet papier, le ministère de la santé soulignait le fait que "la nocivité de la tabagie passive n'était plus à établir"

Le pneumologue Philippe Even estime lundi 31 mai dans un entretien au Parisien que la nocivité du tabagisme passif, la fumée des autres, est soit "inexistante", soit "extrêmement faible".
"On a créé de toutes pièces une peur qui ne repose sur rien", déclare ce spécialiste aujourd'hui retraité, présenté comme "un pionnier de la lutte antitabac". Pour lui, l'interdiction de fumer dans les lieux publics, destinée à protéger du tabagisme passif, ne repose sur "absolument rien".

"Une nocivité inexistante"

40% des études scientifiques "concluent à une absence totale de nocivité du tabagisme passif sur la santé", indique le Pr Even, président de l'Institut de recherche Necker. "Les 60% restantes estiment que le risque de cancer est multiplié par 0,02 pour la plus optimiste, et par 0,15 pour la plus pessimiste... contre un risque multiplié par 10 ou 20 pour le tabagisme actif", poursuit-il.

"C'est donc dérisoire. En clair, soit la nocivité est inexistante, soit elle est extrêmement faible", assure-t-il. Le pneumologue conteste également le chiffre de morts imputés au tabagisme passif (3.000 à 6.000 morts par an en France). "Aucune étude n'a jamais abouti à un tel résultat", dit-il.

"En agitant le chiffon du tabagisme passif, on a trouvé un outil d'une efficacité redoutable : la pression sociale", affirme le Pr Even. "Même si la cause est bonne, je ne crois pas qu'il soit bon de gouverner sur un mensonge", ajoute-t-il.

En gros pour lui le débat sur la cigarette dans les lieux publics est clos mais il repose sur le conditionnement de la population sur la base d'un message faux...Et c'est très grave....

clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  koko le Ven 16 Juil 2010 - 16:29

Heu…

N'est-ce pas le même "Philippe Even" que sur cette vidéo ?
https://www.dailymotion.com/video/x42q89_le-tabagisme-passif-une-escroquerie_politics
Il me semble que cette vidéo date d'il y a un bout de temps. Si je me souviens bien elle est sortie à peu près au moment où le gouvernement a commencé à parler du décret, non ? Son message n'est donc pas si "nouveau" que cela (il me semble même que l'on en avait parlé ici).

koko

Messages : 13
Date d'inscription : 28/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Oui ce n'est pas nouveau

Message  clodo le Ven 16 Juil 2010 - 17:13

Je sais bien que son intervention n'est pas nouvelle, par contre l'article est lui paru récemment et c'est la raison pour laquelle je l'ai intitulé le même le nouvel obs...Ce que je voulais souligner c'est que j'ai l'impression que la pression sur les fumeurs se relache. J'ai rarement vu de tels articles sur le sujet (remise en question du fond) avec une aussi grande couverture.

Pour ma part, je suis surtout embêté sur la manière de faire passer ces lois. Ce n'est certainment pas le seul décret qui est passé sur des données fallacieuses. Et même sur la forme, je suis choqué de la mise en oeuvre. Ce décret a été mis en place pour la protection des employés seulement. Pour être en conformité avec la philiosophie du décret et être complètement logique , le gouvernement aurait du autoriser des bars fumeurs sans personnel.


clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Des actualités purement françaises

Message  clodo le Jeu 5 Aoû 2010 - 6:58

Vu qu'il semblent que nous soyons les seuls à enlever la cigarette des affiches, même les ricains ne le font pas.

http://www.24heures.ch/actu/culture/heroine-millenium-privee-cigarette-2010-08-02

clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  alexandra le Jeu 5 Aoû 2010 - 11:30

et puis dans 10 ans nous ferons comme eux, comme d'habitude.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  Monsieur B. le Jeu 26 Aoû 2010 - 22:32

Comme le prouve ton dernier lien clodo, nous ne sommes pas les seuls, les suisses aiment bien la censure aussi... C'est que je commence à être très au point question suisse après ces six mois sans barfumeur mais dissidents de geneve! ;-)

Monsieur B.

Messages : 137
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La nuit fait du bruit

Message  clodo le Sam 13 Nov 2010 - 0:14

Ce genre d'article pullule....La musique était aussi forte avant, mais les portes étaient fermées.....

Les fumeurs sont la cause de ce problème, c'est une réalité. Ils ont été mis sur les trotoirs (avec des non fumeurs d'ailleurs). Le problème a été amplifié par ce décret, à mon avis jusqu'à devenir critique dans certains coins de grandes villes...

http://www.liberation.fr/societe/01012301921-des-mimes-et-des-clowns-pour-faire-taire-les-fetards-a-paris

Je fume de moins en moins mais cela me gonfle toujours autant!!!


clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  Jean-Claude le Sam 13 Nov 2010 - 15:13

Je n’habite pas Paris, j’habite dans le Nord. Mais j’ai 64 ans et de toute ma vie j’ai vu disparaître l’un après l’autre les lieux de convivialité. Ça a commencé par les guinguettes. Mes parents m’y emmenaient quand j’avais à peine 6 ans. Elles ont toute fermé quand j’avais 12 ans. Il restait alors les cinémas de quartier avec leurs cafés voisins ou les flippers, les baby foots et les jukebox mettaient une ambiance folle. Les cinémas de quartier ont disparu, les flippers les babyfoots et les jukebox aussi. Quand j’étais ado, il restait au moins les café dansants qui faisaient café la journée et qui avaient une salle attenante qui faisait boite de nuit à partir de 20 heure jusqu’à 4 heures du matin. Ils ont disparu aussi. A cette époque il y avait au moins une dizaine de boite de nuit de l’autre coté de la frontière de Belgique qui ouvraient à 21 heure et fermaient à 5 heures du matin. Elles ont toute fermé aussi. Il y a encore quelque temps, il restait « La Bush » mais elle n’ouvrait qu’à minuit et ne faisait plus que de la musique techno. Elle a du fermer à cause d’un trafic de drogue. Aujourd’hui, depuis l’interdiction de fumer dans les cafés, ceux-ci ont enregistré une baisse de fréquentation de 26% et une augmentation de 37,5% de leurs dépôts de bilan. Aujourd’hui il y a 7 cafés qui ferment chaque jour en France. Il parait qu’on va tous finir centenaire, je ne sais pas si c’est vrais mais ce que je sais c’est qu’on va bien s’em…der.
Jean-Claude

Jean-Claude

Messages : 8
Date d'inscription : 22/01/2008
Age : 72
Localisation : 59 Nord Près de Lille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  Monsieur B. le Lun 15 Nov 2010 - 21:21

Et même dans les domiciles de certains ou l'on pouvait fumer tranquilement. Depuis quelques temps, mes amis (fumeurs en plus!) se mettent à tour de rôle à interdire la fumée chez eux. C'est tellement mieux: Une partie de cartes? On joue 10 minutes, on arrete 5 minutes pour fumer. Un repas? On mange un plat 10 minutes, on sors 10 minutes pour fumer. Un verre d'alcool? Le temps de le remplir et on sors le boire et fumer sur le trottoir. Au moins les canapés ne seront plus usés. Tout ça pour quoi? Pour ne "plus avoir l'odeur du tabac froid". C'est sur que 4/5 soirées par an qu'on faisait chez chacun à tour de rôle, ça fait au moins 4/5 lendemains à aspirer, serpiller et aerer. (Surtout qu'une fois aérée, une maison sent tellement mieux, plus d'odeur de tabac mais plus d'odeur du tout...)
Moi ça me gonfle et nos liens amicaux sont en train de se distendre de plus en plus. Et tout ça pour quoi? Pour qui? Le plaisir là-dedans? Faire plaisir aux non-fumeurs pour qu'ils passent une bonne soirée? Ils passent 100% de leurs temps dans des lieux non enfumés. C'est sur qu'un samedi de temps en temps où ils ne feront pas chier les fumeurs, c'est trop demandé. La convialité en a pris un sacré coup, et à moins de changer d'amis, je ne vois comment revivre tous ces bon moments où on était tous réunis sans faire de pause cigarette interompant toute activité toutes les 10 minutes. C'est sur, les puritano-hygiénistes ont gagné une bataille. Mais la guerre n'est pas finie.

Monsieur B.

Messages : 137
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  jeanmarie le Jeu 18 Nov 2010 - 17:13

Je fais partie de la génération qui a la cinquantaine, pour l'instant les amis ( qui ont surtout mon âge) ne m'interdisent pas de fumer chez eux.

S'ils m'interdisent je n'y vais plus et je me dis que des gens qui n'aiment pas être dérangés pour des mauvaises odeurs ne sont pas vraiment des amis ( en général c'est la génération 30-40 ans qui est comme ça).

Et puis nous faisons plus de repas à la maison, enfumés, alcoolisés et calorifiques pour ceux qui le veulent...je n'ai pas noté de défections.

jeanmarie

Messages : 137
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  Monsieur B. le Ven 19 Nov 2010 - 10:41

Jean-Marie, pour info, je vais rentrer avec mes amis dans la tranche 30-40. Ce sont généralement ceux (fumeurs) qui sont avec des femmes (non-fumeuses) qui interdisent en profitant d'un déménagement en général. La faiblesse? Ou un compromis qui les arrangent, je n'en sais rien.
Le compromis avec ma femme est clair pour moi, comme je ne suis qu'un fumeur occasionel(pour les soirées en général), je n'augmente pas ma consomation solitaire mais quand on reçois du monde, on interdit rien. En aerant le lendemain, l'odeur disparait. Elle ne fait pas toujours des choses qui me plaisent, moi non plus. C'est aussi ça la vie de couple, les compromis. C'est aussi pour ça que je râle avec mes amis quand je les vois se baisser à la moindre demande.
Et quand je vois mes petits cousins qui ont à peine la vingtaine, ce n'est même pas imaginable pour eux de fumer la cigarette à l'interieur. Si peu que je fume à l'interieur quand ils viennent à la maison, ils sont aussi surpris que s'ils voyaient le père Noël. Mais mon cas n'est sans doute pas (enfin je l'espère!) une généralité, et je suis sur que vous passez encore cher Jean-Marie de formidables soirées! Profitez-en, il y en a qui commencent à vous envier!

Monsieur B.

Messages : 137
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  jeanmarie le Mar 23 Nov 2010 - 16:32

Voilà de bons exemples de tolérance.

Je soumets un autre problème de société pour ma génération, celui du "couple recomposé", nous avons en effet avec ma femme une petite fille de 10 ans, nous sommes donc invités parfois par d'autres parents d'élèves de 30 ans avec interdiction ABSOLUE de fumer, surout qu'il y a des jeunes enfants dans l'appartement...

mais nous ne pouvons refuser pour ne pas isoler notre enfant.

Et nous imaginons que bientôt nous ne pourrons pas inviter les petites amies car nous sommes fumeurs.

Notre fille a inventé elle même un slogan, elle nous dit que c'est mieux d'avoir des vieux parents car ils n'interdisent rien. Ce qui au demeurant est faux mais nous avons quand même l'impression d'être des dinosaures

jeanmarie

Messages : 137
Date d'inscription : 10/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Et cela ne fait que commencer

Message  clodo le Sam 26 Fév 2011 - 10:29

Dans la Provence


"Dès cet été, Noël Collura et la municipalité souhaitent mettre en place une plage non-fumeur au niveau de Langlois. "Pour en finir avec les mégots dans le sable", explique l'élu.


Il y a déjà eu Michael Bloomberg, le maire de New York, qui a interdit la cigarette sur les plages (oui, il y en a, à Long Island) et dans les parcs de la Grosse Pomme en fin d'année dernière. Il devrait y avoir bientôt Patrick Boré à LaCiotat. Car la municipalité souhaite mettre en place dès juin une plage non-fumeur, vraisemblablement celle située entre le monument des Frères-Lumière et l'esplanade Langlois. Ce qui, sauf erreur de notre part, devrait être une première en France.

L'idée n'est pas de se hausser du col en emboîtant le pas de la capitale économique et culturelle des États-Unis, mais bien "d'en finir avec les mégots sur les plages", explique Noël Collura, adjoint au maire en charge du cadre de vie. "On trie le sable, poursuit-il, mais il reste toujours des mégots qu'on n'arrive pas à enlever."

Mégots que les tout-petits s'amusant sur la plage déterrent avec leurs pelles et râteaux quand ils ne les portent pas à la bouche dans la foulée… Et lesdits mégots ont aussi la fâcheuse habitude de migrer du sable à la mer, où les poissons se transforment du coup en fumeurs involontaires, en gobant les débris de cigarettes. Ce qui, pas plus que chez l'homme, n'améliore leur santé…

"On a bien essayé de distribuer des cendriers de plage individuels depuis quelques années, note Noël Collura. Mais on a aussi remarqué qu'une fois le cendrier plein, plutôt que de se lever de la serviette pour aller jeter les mégots dans une poubelle, beaucoup de fumeurs les enterrent dans le sable à côté du cendrier…" Et, donc, retour à la case départ: les tout-petits, la pelle et les poissons-fumeurs… La municipalité a donc choisi de trancher dans le vif en interdisant la cigarette "sur une seule de nos plages, pas sur toutes", précise Noël Collura. Soit 1920m² de sable sur les quelque 55000 km² des plages ciotadennes. "On a choisi l'emplacement de Langlois parce que c'est une plage qui est déjà naturellement fermée et que la démarcation sera donc plus facile à faire", confie l'élu.

Une fois l'arrêté municipal pris -il est actuellement en cours d'élaboration-, une signalétique particulière sera mise en place aux entrées de la plage concernée, pour une entrée en vigueur dans la foulée. Restera ensuite à expliquer la chose aux estivants fumeurs, ce qui s'annonce déjà un rien croquignolet.

Il faudra aussi gérer l'éventuel succès de la formule -on pense notamment aux familles avec enfants en bas âge et aux anti-clopes militants-, qui pourraient bien saturer la langue de sable sans cigarette… "Si c'est le cas, c'est tout simple, annonce Noël Collura, on agrandira la zone non-fumeur."

clodo

Messages : 94
Date d'inscription : 19/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  Monsieur B. le Sam 26 Fév 2011 - 10:51

Autant sur la plage, le domaine est semi-publique, autant à 2-3 mètres de la mer, le domaine est en accécibilité à tous, je ne sais pas s'ils ont le droit de l'interdire.

Et tout ça fera comme avec les chiens. Et après la clope, les boissons, puis les sucreries embalées (Ces papiers gras que les poissons mangent et qui les rendent obèses). Puis viendra le tour de ceux qui portent un caleçon car pas hygiénique etc etc. Décidément, Pétain avait 60/70 ans d'avance, notre maréchal serait heureux de voir sa politique discriminatoire de bon patriarche protégeant ses français adorés pour leurs biens enfin appliquée dans les années 2000/2010... Maréchal, nous voilà!

Monsieur B.

Messages : 137
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

A Lyon aussi^^

Message  Monsieur B. le Sam 5 Mar 2011 - 10:10

REPORTAGE - La nouvelle législation est pourtant entrée en vigueur il y a trois ans...

Dans ce café de la Croix-Rousse, en fin de soirée, il y a des verres de vin et des demis de bière sur toutes les tables, des cacahuètes, des tapas. Mais aussi des cendriers, pleins. Un léger nuage de nicotine flotte au-dessus des têtes, qu'un extracteur d'air tente de dissiper.

«Si j'envoie les gens fumer dehors, sur le trottoir, il va y avoir du bruit et les voisins vont se plaindre. Je préfère les laisser fumer dans le bar, surtout l'hiver, que de risquer une fermeture administrative pour tapage nocturne », justifie le patron, qui souhaite garder l'anonymat. La clientèle apprécie, évoque un « espace de liberté». «Ceux qui ne supportent pas la cigarette ne sont pas obligés de venir», tranche une jeune cliente au comptoir.

342 infractions en 2010

Trois ans après l'entrée en vigueur de l'interdiction de fumer dans les lieux publics, les entorses à la réglementation sont encore nombreuses. En 2008, la police avait dressé un peu plus de 200 PV à Lyon pour «infraction à la loi sur le tabac dans des lieux affectés à un usage collectif». «Il y en a eu 317 en 2009, 342 l'an dernier sur la ville de Lyon», indique la préfecture. Tarif pour les contrevenants:135 euros pour l'établissement, 68 pour le client. De nombreux établissements se sont pourtant équipés pour continuer à recevoir légalement la clientèle fumeuse: terrasses chauffées, fumoirs homologués...

En Presqu'île, ce nouveau bistrot vient lui de s'équiper de deux cabines. «Mais en fin de soirée, je laisse les gens fumer dans la salle. Un bar doit aussi savoir rester convivial», note le gérant. Dans la même rue, le patron d'un restaurant invite une tablée à se rapprocher du comptoir pour fumer. «Tant que tout le monde est d'accord, ou qu'on est entre habitués, je ne vois où est la gêne», dit-il. Dans un bar voisin, le gérant a ouvert un local à l'étage. «Mais il ne faut pas y aller à plus de quatre, sinon on étouffe», prévient le serveur. Ici, pas question cependant de fumer dans la salle principale. «Des barmens malades d'avoir respiré de la fumée, j'en connais. Non merci», lance t-il.


http://www.20minutes.fr/article/678389/lyon-a-lyon-bars-laissent-encore-clientiele-fumer-malgre-interdiction

Monsieur B.

Messages : 137
Date d'inscription : 21/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  alexandra le Sam 5 Mar 2011 - 12:50

Est-il possible d’éradiquer le tabac en France ?
Tandis que dans l’Hexagone, la proposition de Jacques Attali de prohiber la cigarette fait débat, des pays ou des villes n’hésitent plus à mener une guerre totale aux fumeurs

Le tabac peut-il casser sa pipe? En tout cas, l’idée d’une élimination définitive de la cigarette est en train de faire son chemin. La Finlande vient d’entrer dans un processus d’éradication par la loi de la cigarette, en punissant de six mois de prison la vente ou le don de tabac à un mineur. De l’autre côté de l’Atlantique, New York traque les fumeurs, au point que plus personne n’ose s’en griller une à Central Park ou Times Square.

Le seul moyen de faire chuter la consommationUne idée qui paraît difficile à réaliser David Douillet n’en veut plus dans les parcs d’attractionsLe seul moyen de faire chuter la consommationOn respecte moins la loi anti-tabac

Des sanctions jamais appliquées

En France, l’écrivain et économiste Jacques Attali pense qu’il faut prohiber le tabac. Mais le vent de prohibition qui souffle sur la cigarette peut-il sérieusement atteindre la France, pays de fumeurs mythiques comme Serge Gainsbourg? La plupart des médecins jugent l’idée simpliste. « 90% des cigarettes sont fumées par des personnes qui ont perdu leur liberté, des drogués, note le pneumologue Bertrand Dautzengerg. Et c’est bien pour cela qu’il faut les aider à arrêter, ce qui prend du temps… »
Les plus fervents acteurs de la lutte antitabac, jugent, eux, l’idée « intéressante » et trouvent « bien d’avoir lancé le débat » note Gérard Audureau, président de Droit des non-fumeurs. En matière de tabac, l’expérience a montré, que seules les mesures drastiques sont efficaces.
Entre 2003 et 2004, quand les prix ont grimpé de 40%, cela s’est traduit par une baisse de 30% des cigarettes vendues dans notre pays. Et tous les spécialistes déplorent aujourd’hui un retour en force du laxisme, lié au fait que les sanctions prévues par la loi antitabac de 2008 n’ont jamais été réellement appliquées.
« Même les médecins se remettent à fumer à l’hôpital », bouillonne le docteur Anne Borgne, tabacologue à Jean-Verdier, à Bondy (93). Et puis il y a cette sérieuse étude de la banque américaine Citigroup, qui prévoit que le tabac va peu à peu disparaître, faute de consommateurs, d’ici quarante ans. Jacques Attali, selon un dernier message posté sur son blog, estime que les pouvoirs publics doivent « annoncer que, au plus tard dans quinze ans, quoi qu’il arrive, la production, l’importation et la consommation de tabac seront interdites ».
http://www.leparisien.fr/societe/est-il-possible-d-eradiquer-le-tabac-en-france-05-03-2011-1343939.php

D'un coté, la vraie vie et les vrais gens (votre post ci-dessus), de l'autre utopie et interdiction.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  alexandra le Jeu 10 Mar 2011 - 12:42

La justice autorise le groupe Bernard Loiseau à garder ses fumoirs

PARIS - Le groupe Bernard Loiseau va pouvoir garder les fumoirs de son restaurant Tante Marguerite, l'une des principales tables politiques parisiennes, et du relais de Saulieu (Côte-d'Or), le tribunal correctionnel de Paris ne l'ayant condamné jeudi que sur la publicité qui avait été faite pour ces salles.
Dominique Loiseau, la veuve du célèbre chef cuisinier qui s'est suicidé en 2003, avait été assignée par l'association anti-tabac Droit des non fumeurs (DNF).

Cette association lui reprochait d'une part d'avoir aménagé dans ses établissements des salons où il est possible à la fois de fumer et de consommer, enfreignant à ses yeux la loi anti-tabac entrée en vigueur en 2008.

DNF dénonçait en outre la publicité pour ces salles sur les sites internet du groupe. Modifiée dès le début des poursuites, elle vantait la possibilité de "s'adonner au plaisir de fumer" chez Tante Marguerite.

Sur le premier point, le tribunal a prononcé une relaxe.

Concernant la publicité, le tribunal a condamné deux personnes responsables des restaurants, dont leur propriétaire Dominique Loiseau, à des amendes avec sursis totalisant 3.500 euros.

Le groupe Bernard Loiseau et sa filiale Chez Marius devront pour leur part s'acquitter d'amendes totalisant 5.000 euros.

Les prévenus devront en outre verser 4.000 euros de dommages et intérêts à DNF, qui en avait réclamé 20.000.

Pour sa défense, Dominique Loiseau avait fait valoir que les serveurs n'avaient "pas le droit" d'entrer dans ces fumoirs, dûment aménagés avec extracteurs d'air. Ils ne peuvent y pénétrer qu'une heure après le départ des clients, une fois l'air purifié.

Chez Tante Marguerite, le client, qui communique avec le personnel par "talkie-walkie", prend lui-même sa commande sur un passe-plats, avait-elle expliqué. Au relais Bernard Loiseau de Saulieu, le serveur qui amène café ou cognac sonne à la porte du fumoir, et le client vient chercher sa consommation.

Son avocat François Martineau s'est félicité du jugement qui a "reconnu la légalité des fumoirs, une très bonne nouvelle".

Le conseil de DNF, Me Pierre Mairat, a pour sa part jugé "très satisfaisante la condamnation sur la partie publicité". Pour lui, "sanctionner ce type d'infraction participe de la lutte contre le tabagisme".

http://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/la-justice-autorise-le-groupe-bernard-loiseau-a-garder-ses-fumoirs_970824.html

Plutôt positif. Par contre je ne vois pas comment ils peuvent attirer les fumeurs s'ils n'ont pas le droit de faire de la publicité.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  alexandra le Mar 13 Mar 2012 - 19:38

Les terrasses de café sont-elles trop enfumées ?

Quelles sont les terrasses de café couvertes qui respectent l'interdiction de fumer dans les lieux à usage collectif, entrée en vigueur le 1er janvier 2008 ? Une application géolocalisée pour iPhone, proposée par l'association Droits des non-fumeurs (DNF), devrait bientôt les recenser. Ce sont les utilisateurs qui la rempliront. Ils pourront aussi signaler les emplacements où l'on ne respecte pas la loi, mais les adresses ne seront pas, dans ce cas, rendues publiques.

Cette application devrait permettre aux non-fumeurs de ne pas être gênés, faute d'être protégés par la loi. "On constate une multiplication des terrasses totalement bâchées où l'on fume, ce qui est illégal", constate Gérard Audureau, le président de DNF. Son association, déclarée d'utilité publique en 1990, a intenté une quinzaine d'actions en justice, au civil et au pénal, mais toutes se sont soldées, de manière surprenante, par des échecs.

Le tribunal de grande instance de Paris a ainsi déclaré, en septembre 2010, ne pas savoir si une terrasse fermée sur les côtés droit et gauche, vitrée en façade sur une hauteur d'1,35 mètre et recouverte d'un store constitue un espace ouvert ou fermé... Il a indiqué ne pas avoir la preuve que les personnes en train de fumer, sur des photographies d'huissier, sont des clients. Il a débouté l'association de sept actions. La cour d'appel devrait statuer en avril.

La juge de proximité du tribunal de police de Paris a, pour sa part, estimé que DNF n'apportait pas les preuves des infractions poursuivies : les constats d'huissier, ne mentionnant pas l'heure de passage de ces officiers ministériels, ne permettaient pas, selon cette magistrate, de dire si les huit cafés poursuivis, dont les structures sont amovibles, étaient fermés ou ouverts, lorsque des gens fumaient à l'intérieur... Bien que DNF ait fait valoir que l'on ne doit pas fumer dans un espace non-fumeur, même en dehors des heures d'ouverture, ce jugement a été confirmé par la cour d'appel de Paris, en septembre 2011. DNF s'est pourvue en cassation.

L'avocat de l'association, Me Pierre Mairat, rappelle aux magistrats que la protection contre l'exposition à la fumée du tabac "dans les lieux de travail intérieurs, les transports publics, les lieux publics intérieurs", a été imposée par une convention-cadre de lutte antitabac de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ratifiée par la France en octobre 2004 et entrée en vigueur en 2005. Les Etats membres de l'OMS ont précisé en 2007 que, dans la mesure où "la définition des "lieux intérieurs" peut présenter certains pièges", il est "souhaitable que leur définition inclue tout espace couvert par un toit ou entouré par un ou plusieurs murs ou côtés, quels que soient les types de matériaux utilisés pour le toit, le mur ou les côtés, et qu'il s'agisse d'une structure permanente ou temporaire".

En France, conformément à cette directive-cadre, le code de la santé publique interdit de fumer dans les lieux "affectés à un usage collectif". Il s'agit des lieux "fermés et couverts qui accueillent du public ou qui constituent des lieux de travail". Une circulaire du 29 novembre 2006 précise que l'interdiction s'applique "même si la façade est amovible". Une deuxième circulaire de septembre 2008 indique que l'interdiction ne frappe pas les terrasses fermées sur les côtés mais dépourvues de toit, ni les terrasses ouvertes en façade, mais disposant d'un toit. "Il est donc interdit de fumer sur une terrasse totalement bâchée, n'offrant que l'ouverture de porte en guise d'aération", conclut Me Mairat. Une évidence qui n'a pas encore frappé les juges.
http://www.lemonde.fr/vous/article/2012/03/13/terrasses-fermees-terrasses-enfumees_1666968_3238.html

On appelle ça la résistance des juges du fonds. A voir si maman Cassation va faire rentrer ses petits dans le rang.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  alexandra le Mar 13 Mar 2012 - 19:45

en prime
"DF 15h27

DNF (droit des nouveaux fachos) propose donc de dénoncer les terrasses où les clients fument, pour pouvoir sans doute attaquer les cafés en question en justice... et ils prétendent se battre pour la liberté ! "

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  alexandra le Dim 27 Mai 2012 - 12:18

Création d'une association de défense «des droits des fumeurs adultes»

SOCIETE - La France compte 12,5 millions d'adultes fumeurs...

Plusieurs fumeurs ont décidé de se regrouper en association pour défendre les droits et les libertés des 12,5 millions d'adultes fumeurs, un groupe social et économique d'importance et jusqu'ici «ni organisé ni représenté».

«L'Union pour les droits des fumeurs adultes» veut utiliser le poids économique, social et politique des cette catégorie de population pour faire entendre leur voix, et «empêcher des mesures qui vont à l'encontre de la santé publique, des finances publiques et des intérêts (des fumeurs)».

«La France compte 12,5 millions de fumeurs âgés de 18 ans et plus, soit 21.600 fumeurs par circonscription législative, ce qui est énorme quand on sait que la plupart des députés sont élus avec moins de 500 voix d'écart», souligne un document que l'association compte distribuer via les buralistes.

Ne plus être des «cochons de payants»

L'Etat perçoit 13,6 milliards d'euros au titre des taxes sur le tabac (80,20% du prix d'un paquet de cigarettes), rappelle Nathalie Masseron, présidente de l'association, jointe par l'AFP, et «nous ne voulons plus être considérés comme des cochons de payants».

Citant un récent rapport parlementaire souvent mis en avant par l'industrie du tabac et les buralistes, elle met en parallèle le coût social du tabac, estimé lui à 6,8 milliards d'euros.

L'UDFA note par ailleurs que la différence des prix du tabac entre la France et les pays limitrophes fait perdre 2,7 milliards par an à l'Etat, puisqu'elle conduit certains fumeurs a acheter leur tabac de l'autre côté de la frontière échappant ainsi aux taxes françaises. Selon les Douanes, une cigarette sur cinq fumée en France est achetée ailleurs que chez l'un des 28.000 buralistes.

«Nous voulons défendre notre liberté», martèle Nathalie Masseron. Elle énumère : «on nous interdit les terrasses des cafés, certains veulent nous empêcher d'accéder aux parcs où il y a des enfants, certains hôtels sont non-fumeurs, bientôt on ne pourra plus louer un appartement si on est fumeur, on parle même d'interdire la cigarette en voiture !»

Avocat du diable

Elle a conscience de se «faire l'avocat du diable», alors qu'en France 73.000 personnes meurent chaque année du tabac, mais veut que «lors des débats autour du tabac, la parole ne soit pas donnée qu'aux anti-tabac» mais propose "un autre éclairage, celui d'adultes responsables».

«Oui, à la prévention du tabagisme des mineurs. Non à l'infantilisation des adultes fumeurs", clame aussi l'UDFA dont le site internet www.unionpourlesdroitsdesfumeursadultes.com sera actif en début de semaine prochaine.
http://www.20minutes.fr/societe/941689-creation-association-defense-des-droits-fumeurs-adultes

A voir.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Articles et dépêches à commenter

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum