Je fais le trottoir parce que c’est le seul endroit où l’on peut fumer… (et être un peu hors-sujet...)

Aller en bas

Je fais le trottoir parce que c’est le seul endroit où l’on peut fumer… (et être un peu hors-sujet...)

Message  JeanFume le Mer 6 Fév 2008 - 23:09

- En fait, le père Sartre avait peut-être raison, l’enfer c’est vraiment les autres …

Je lis d’excellents documents (Professeur Robert Molinard… les Nitrosanines… ), les avis des pour, des contre… J’ai de l’admiration pour la fougue et le travail d’Alexandra, sûrement jeune ! et de beaucoup d’autres ici.
Mais finalement, je pense tout bonnement que nous payons le prix exorbitant (80 % de taxe) d’une formule qui a fait ses preuves « Diviser pour régner ».
A force d’être cloisonnés, fumeurs et non-fumeurs, de droite et de gauche, Fonctionnaires et Indépendants, jeunes et vieux, hommes et femmes, homosexuels et autres, piétons et automobilistes, etc.. et encore, je passe sous silence le pire : les sectes montées en graine que l’on a l’habitude de nommer religions : nous ne pouvons plus nous supporter les-uns les-autres…
J’aurais tout de même pu ajouter : les blancs et les non-blancs, les imbéciles et ceux qui ont fait l’ENA, les riches et les pauvres et pourquoi pas les vivants et les morts ?

- Il semblerait que d’aucuns, parfois, pour donner un sens à une vie par trop terne et dénuée d’espérance se lancent dans n’importe quel combat pourvu qu’ils guerroient.
Nous, en campagne, étant rustiques et les soirées longues, nous nous contentons modestement de longs procès concernant 25 centimètres de limite de terrain avec notre voisin…

- Les samedis et dimanches je croise souvent des groupes de randonneurs charmants à bicyclettes. Fichtre, le lundi, assurément les mêmes en quadri-roues doctement carrossées… on ne reconnaît ni leurs sourires, ni leur affable gentillesse … et lorsque j’avais encore la faiblesse d’être de leur troupeau, il m’arrivait parfois d’avoir droit au bras d’honneur pour vitesse inférieure au 90 (mais supérieure à 70 tout de même, sur petites routes rurales).

- « Les Peuples ont les Gouvernements qu’ils méritent, quand mériteront-ils de ne plus en avoir ? »
Peut-être lorsque nos dissensions infantiles cesseront…, que le pouvoir d’achat s’arrêtera de dégringoler façon alarmante et comme le chantait l’excellente Colette Magny (c’était avant-hier et bien que française, elle roulait largement à gauche.) : « lorsque nous passerons de la compétition à la coopération ».
Peut-être aussi lorsque nous aurons le courage d’être moins immodestes et cultiverons la vertu de tolérance. Dans le temps, jeunes gens, nous avions même des Maisons pour cela…

- Histoire d’injustice : Un Groupe de Non-fumeurs se plaint en haut-lieu des fumeurs.
Que fait un Président embarrassé ? La même chose qu’un bon Papa : Il monte dans la chambre des enfants, il ouvre la porte, il balance une baffe à celui qui est le plus prés de l’huis (ou de lui, comme vous préfèrerez) et redescend en sifflotant… pour aider son épouse à la cuisine, comme tout le monde fait, évidemment.
[ A savoir qu’un bon Chanoine aide sa Benoîte aux tâches ménagères tandis qu’un bon Nicolas lutine sa Pimprenelle pendant que celle-ci fait la vaisselle…]
Ben, vrai alors, ce n’est pas parce que l’on n’est pas pute qu’on est obligée d’être insoumise.

- Un esprit piètre déclarait hier sur un Forum de la meilleure tenue que depuis le 2 Février le Président est intouchable : il est complètement débordé. Enfin, son lit.
(Sont restés gamins quand même ces fumeux Gaulois !)

- Une femme, non-fumeuse, dit à son mari quasiment préféré : écoute, tu fumes au lit, bien, tu fumes sous la douche, bon… mais je t’en prie, enlève ta cigarette quand tu m’embrasses…

Courage Amis : fumons !

JeanFume

Messages : 3
Date d'inscription : 02/02/2008
Age : 74
Localisation : Libournais (Gironde)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je fais le trottoir parce que c’est le seul endroit où l’on peut fumer… (et être un peu hors-sujet...)

Message  alexandra le Jeu 7 Fév 2008 - 9:44

Merci JeanFume,

Plus tout à fait jeune mais visceralement adepte du vivre et laisser vivre. Pas de celui qui aboutit à l'absence de règles mais à celui qui fait que jamais il me viendrait à l'idée de dire à mon voisin comment il doit vivre et à ne jamais accepter qu'on me dise comment vivre (ce qui explique que la politique de délation pronée par les miliciens de la DNF me révulse, sans parler du fait qu'elle rappelle une époque nauséabonde). De plus comme vous je déteste cette mentalité qui consiste à dresser les gens les uns contre les autres. Je suis née et ai grandi dans une démocratie ça peut paraitre bete mais pour moi cela veut dire quelquechose et l'interdiction de fumer (fondée notamment sur des chiffres du tabagisme passif purement mensongers) est une atteinte aux libertés individuelles et je compte bien me battre jusqu'au bout meme avec mes petits moyens.

alexandra

Messages : 795
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum